Conseil Municipal jeudi 25 avril : réélection d’un adjoint et bibliothèque au programme

0
601

fb

Cher tous,

Un Conseil Municipal extraordinaire vient d’être programmé le jeudi 25 avril dont vous pouvez trouver le dossier en cliquant ici.

L’ordre du jour est bien peu étoffé. Il s’agit tout d’abord de procéder à la réélection – dans les règles… – de l’adjointe en charge du commerce Caroline Philippe. Son élection par le Conseil Municipal a en effet été annulée par le Tribunal Administratif car le scrutin n’a pas été tenu à bulletin secret. Une erreur bénigne de la part de la majorité municipale qui l’oblige à reprogrammer ce point à l’ordre du jour.

Le second et dernier point consiste à ajuster les honoraires maître d’œuvre pour les travaux à mener à la bibliothèque. En effet, l’estimation prévisionnelle initiale des travaux était de 668 896€ HT. Or, après avoir affinée cette estimation lors de l’avant-projet définitif, le nouveau montant prévisionnel s’établit à… 1 371 865€ HT, plus du double ! Selon la note de présentation, cela se justifie car la réfection des planchers et du sous-sol s’impose (certes. Cela avait déjà été montré dans les diagnostics réalisés à l’été 2012), tout comme la création d’un escalier de secours, la réfection de la « tour du conservateur » et l’application de la règlementation thermique 2012, entrée en vigueur pour la quasi-totalité des nouvelles constructions depuis le 1er janvier 2013 (et depuis octobre 2011 pour les bureaux)… Bref.

Au final, on convoque le Conseil Municipal pour régulariser des erreurs plus ou moins importantes sur le montage de dossiers. Il n’y avait pourtant pas d’urgence à attendre le Conseil du 27 mai 2013.

Quitte à faire un Conseil Municipal, espérons que celui-ci sera également l’occasion de faire le point sur les dossiers d’actualité : abandon du projet d’hôpital, cohabitation de la DSP stationnement avec la demande d’instance de classement, les suites de l’éviction de Vinci avec les procédures juridiques en cours, la disparition probable du Centre d’Information et d’Orientation, l’acquisition de la Chapelle de la Bonne Dame dont la Ville n’est pas propriétaire contrairement à ce qu’en dit la « Lettre du Maire », j’en passe et des meilleures etc.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here