Fontainebleau : Le grand hôpital à 151M€ ne verra pas le jour (Le Parisien)

0
701
Cher tous,
Dans les colonnes du Parisien, l’Agence Régionale de Santé explique pourquoi le projet d’hôpital à Fontainebleau ne verra pas le jour. Un montage juridique et financier non sécurisé, un projet médical a priori mal défini, autant d’éléments qui ne peuvent que surprendre après les nombreuses annonces confiantes, positives et rassurantes que la Municipalité a fait autour de ce projet… Il semble que les Bellifontains et le Conseil Municipal n’aient eu qu’une vérité partielle et surtout partiale de ce dossier.
Cela aura au moins permis de démonter quelques « éléments de langage » distillés par la Municipalité :
– les « recours d’activistes » ne sont pour rien dans l’abandon du projet
– une rénovation sur place est tout à fait possible tout en continuant l’activité médicale. Le parallèle avec la possibilité de construire une nouvelle Halle avant de détruire l’existante tout en permettant au Marché de se tenir est flagrant…
Lors du prochain Conseil Municipal, le Maire ne pourra se contenter, comme avec le Parisien d’un lapidaire et terriblement révélateur d’un « Le maire Frédéric Valletoux, sollicité plusieurs fois, n’a pas souhaité réagir à cette annonce officielle.« 
Dix ans ont été perdus sur la rénovation de l’hôpital ; il va non seulement falloir assumer mais aussi accélérer pour rénover l’hôpital sur place dans un contexte de finances publiques bien plus tendu que par le passé…
Le Parisien – Propos recueillis par Pascal Villebeuf | Publié le 13 avril 2013, 07h00
 Hôpital de Fontainebleau. L’établissement va être renové car, selon Laurent Legendart, de l’Agence Régionale de Santé, « investir sur ce site est une évidence ».
Hôpital de Fontainebleau. L’établissement va être renové car, selon Laurent Legendart, de l’Agence Régionale de Santé, « investir sur ce site est une évidence ». (DR.)

C’est officieux depuis deux mois, et Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau et président de la fédération hospitalière de France, ne l’a pas crié sur les toits. Le grand hôpital public-privé à 151 M€, dont l’implantation était prévue au Bréau, est enterré. Laurent Legendart, délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé (ARS) l’annonce officiellement et s’en explique.

Quelles sont les raisons de l’abandon du projet ?
Laurent Legendart.
 La position de l’ARS sur ce projet est arrêtée. Déjà, dans un courrier adressé aux représentants des deux établissements concernés (NDLR : hôpital et Polyclinique de la Forêt), Claude Evin, le directeur général de l’ARS, a indiqué, voilà deux mois, l’arrêt du travail sur le projet de construction de la plate-forme publique-privée du Bréau, en raison de facteurs faisant peser un risque élevé sur la viabilité d’une opération qui devait mobiliser 60 M€ d’aides publiques.

Quels sont ces facteurs de risque ?
D’abord un montage juridique insuffisamment sécurisé, notamment en cas de dissolution de l’accord entre les partenaires. Et le projet médical ne présente pas un partage d’activités permettant d’éviter la concurrence entre les opérateurs publics et privés. Le soutien de l’ancien gouvernement était acquis sur le principe, mais restait subordonné à la levée des incertitudes. L’ARS et les établissements n’ont pas réussi à les lever.

Y a-t-il une volonté de privilégier le projet de grand hôpital à Melun plutôt qu’à Fontainebleau ?
La nécessité d’investir sur ces deux établissements du sud Seine-et-Marne ne fait aucun doute. Du point de vue de l’ARS, ils ne sont donc pas concurrents. Il s’agit de projets différents, qui tous deux doivent présenter un haut niveau de garanties pour espérer obtenir un financement national. L’ARS souhaite renforcer l’ offre de soins hospitalière dans le sud du département. Cela implique que l’ensemble des établissements travaillent sur leurs complémentarités.

L’ARS et la direction de l’hôpital de Fontainebleau travailleraient déjà sur une rénovation de l’établissement…
Investir sur ce site est une évidence. Les services de l’hôpital et de l’Agence travaillent en ce moment à la définition d’un projet d’investissement soutenable par cet établissement. Il est trop tôt pour communiquer sur ces travaux.

Le maire Frédéric Valletoux, sollicité plusieurs fois, n’a pas souhaité réagir à cette annonce officielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here