Le FN, faut-il en parler ?

1
789

Cher tous,

Une fois n’est pas coutume, petit coup de projecteur sur l’actualité nationale. Ce weekend a eu lieu le congrès du FN qui a élu Marine Le Pen pour succéder à son père avec plus de 67,35%. Le népotisme made in FN est plus que jamais en marche entre le père qui restera président d’honneur du parti (et gardera ainsi la main sur tous les budgets), la fille qui accède à la présidence et est d’ores et déjà candidate à l’élection présidentielle de 2012, Louis Aliot compagnon de Marine Le Pen et qui sera selon toute probabilité directeur de campagne du FN pour la présidentielle.

Au-delà du non-événement que constitute le congrès de Tours, les politiques de tout bord se demandent s’il faut oui ou non parler du Front National. A mon sens, la réponse est positive, il faut en parler, pour la simple et bonne raison que dans le cas contraire, les électeurs pourraient voter FN sans savoir ce pour quoi ils votent.

Pourquoi continue-t-on d’interroger le FN sur ses thèmes de prédilection comme l’immigration ou l’islam ? Si les constats dressés par le FN sont parfois vrais – personne ne dit le contraire – quelles mesures concrètes le FN propose-t-il ? Avez vous déjà entendu Le Pen dire « regardez ceci ne va pas, voilà ce que nous proposons en regard » ? Jamais. C’est l’unique stratégie du FN : faire peur aux gens, dire « Regardez, la droite comme la gauche n’ont pas réussi à résoudre tous vos problèmes alors élisez-nous et vous allez voir ce que vous allez voir ». Pourtant derrière le « vous allez voir ce que vous allez voir », c’est la coquille vide, le néant inter-sidéral.

Les deux seuls propositions que le FN défend publiquement et sur lesquelles il est d’une constance sans faille sont :

– la sortie de l’euro et le retour du franc

– la sortie de l’Europe en fermant les frontières, en usant de protectionnisme et de préférence nationale

On oublie pourtant de mentionner que la place de la France dans le monde avec ses 65 millions d’habitants n’est rien sans l’Europe. Et l’Europe c’est beaucoup moins sans l’euro. Sans l’Europe et sans l’euro, on aurait déjà eu une faillite définitive de la Grèce, de l’Irlande mais aussi du Portugual et de l’Espagne et croyez-moi, c’est comme le nuage de Tchernobyl, la faillite ne se serait pas arrêtée aux frontières de la France, nous en aurions été largement victimes !

La France hors de l’Europe, c’est plus de la moitié de notre commerce extérieur qui part en fumée et autant de recettes en moins ! La France hors de l’euro c’est un pays qui n’existe plus, à la main des grands, Etats-Unis mais surtout Chine, Brésil et Inde, et toutes les dévaluations de monnaie n’auraient eu aucun effet (car tous les pays auraient fait de même..).

En revanche, faire le choix du protectionnisme et du nationalisme aujourd’hui c’est suivre la même tendance que l’Allemagne en 1933 et risquer d’aller vers les mêmes résultats : la guerre et son horreur. Dans notre économie mondialisée – qui est loin d’être le monde des bisounours ! – le meilleur exemple de pays avec des frontières fermées est la Corée du Nord où famines et pauvreté vont de pair.

Alors oui, les politiques doivent parler du FN pour montrer l’absurdité des propositions d’un parti qui veut faire croire qu’il peut gouverner et oui les médias doivent interroger le Front sur les propositions qu’ils font – l’interview sera rapide au moins… – plutôt que sur les polémiques et dérapages sur les sujets de société !

1 COMMENTAIRE

  1. Cher Cédric Thomas,

    J’avoue être un peu resté sur ma faim. Le programme du FN est aussi vaste que nauséabond. Je vous invite à lire mes petites prises de notes de ce matin sur le programme du FN. Par soucis intellectuel je fais référence à la page près de ce lien http://www.frontnational.com/pdf/programme.pdf

    La France chrétienne et intolérante
    p.8 Resacralisation de la France par l’église catholique et romaine en priorité ( on imagine donc l’opprobre sur les français protestant les musulmans et les boudistes etc. )
    p.26 Principe de « France enracinée contre la société multi culturelle »

    Mis à l’index des choix de vie :
    p.13
    interdiction de l’avortement (on se souvient que nombre d’avortements avant la loi IVG se déroulaient clandestinement, avec une hygiène déplorable, souvent, la mère mourrait après l’opération )
    stigmatisation du divorce et des liberté sexuelle p.11
    abrogation du PACS p.15

    Immigration
    p.28
    Fin du regroupement familiale
    Interdiction de la double nationalité
    Fin du droit du sol pour un droit du sang
    p.30 démantellement des ghettos ethniques

    école
    Abrogation de la carte scolaire ; création du chèque scolaire ; autonomie des établissements publics scolaire (donc chaque établissements scolaire se retrouvera en concurrence et la mixité sociale dans les écoles disparait) ; suppression des ZEP (ces zones où on essaie de réduire les inégalités par un surplus de budget, seront abolies)
    Je vous invite à lire la page 37 qui stigmatise l’ingérence idéologique de l’ONU et de l’UNESCO dans les écoles !
    Elitisme
    p. 34 critique de la « Subversion pédagogique »

    Monde
    p.61
    réimplantation de la France en Asie : idée que la culture Française est supérieure aux asiatiques et qu’il faut les aider. Idée contradictoire avec le principe de souveraineté des peuples et de non ingérence.
    p.62
    Maintien de la Françafrique maintien des intérêt français en afrique.
    Sortie de l’UE p.70

    Etat
    P.80 et 81
    Suppression de L’E.N.A.
    « Déchoir tout élu refusant de révéler son appartenance à une organisation Secrète » stigmatisation des francs – maçon
    P.94 Corrélation entre délinquance et immigration ; Suppression de l’école nationale de magistrature
    p.96 peine de mort

    p.115
    Réduction des dépenses publiques et sociales de 750 Milliards !
    repli de l’interventionnisme socio-économique on voit ce que ca a donné avec la dérégulation américaine sous GW bush et qui a permis aux banques de réaliser des subprimes des produits financiers toxiques.

    p.118 chapitre « nocivité de la redistribution fiscale »

    Je m’arrête là – la nausée peut être – mais ce qui est bien proposé c’est : l’obscurantisme d’avant les lumières ; la Xénophobie ; l’islamophobie déguisée en laïcité ; le droit du sang ; la stigmatisation de l’individualisme ; inégalités ; le pouvoir judiciaire au service du législatif et de l’exécutif. Plus d’équilibre des pouvoirs etc. etc.

    Je vous invite très cordialement à réagir. Pensez vous que le Front National fait-il parti de votre famille politique républicaine ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here