Roseline Sarkissian quitte Fontainebleau ?

5
1172

Cher tous,

J’ai récemment appris que Roseline Sarkissian souhaitait « diversifier » ses implantations territoriales, un peu comme on diversifie son portefeuille d’actions.

Déjà conseillère municipale d’opposition à Fontainebleau et conseillère régionale d’Île-de-France, Mme Sarkissian sera candidate suppléante pour le Parti Socialiste sur le canton de Nemours pour la prochaine élection cantonale de mars 2011. Outre le fait qu’elle risque de passer pour une « cumularde » comme on dit dans le jargon avec ses 3 mandats, elle se présente sur un canton qui ne fait pas partie du canton de Fontainebleau.

C’est un surprenant ; Mme Sarkissian ne prendrait elle pas son rôle d’élue de Fontainebleau au sérieux ? Il est vrai que la production municipale de Mme Sarkissian est des plus légère : si son verbe est acerbe, sa capacité à porter des dossiers l’est moins. En tant qu’élue bellifontaine, la mission sur l’égalité hommes-femmes qui lui a été confiée par le maire de Fontainebleau a vite été réalisée : quelques mois plus tard, elle démissionnait de cette commission, sans avoir rendu la moindre conclusion…

En tant qu’élue régionale de la majorité cette fois-ci, son bilan transparaît peu : à titre d’exemple, le blog sur lequel elle s’exprime ne relate aucune des actions menées pour le territoire !

Bref, la saison de la chasse aux mandats s’ouvre, au détriment des bellifontains qui ont voté pour son équipe, sans bilan, sans projets et au final sans propositions réalistes et concrètes pour la ville de Fontainebleau !

Un parachutage comme on les aime…

A bon entendeur

5 Commentaires

  1. Hum, c’est du grand n’importe quoi, nous savons tous que madame Sarkissian prend ses responsabilités locales très à coeur et qu’elle a une parfaite connaissance de ses dossiers. Un peu d’élégance ne nuit jamais, même en politique.

  2. Je vois que décidément mon cher Cedric la bonne éducation et l’élégance n’est pas ton fort. Tu préfères donner des leçons plutôt que d’accepter le dialogue. Regarde ton chef il ne cumule pas lui? Cesse ton mépris. Je mettrai cela sur un gros défaut de jeunesse.
    Tu fera surement comme par ailleurs de me radier de ta liste et cela ne surprendrai absolument pas.
    Bonne et heureuse année tout de même.
    Hugues

  3. Voyons M. de rasilly, c’est le jeu; la politique en démocratie ce n’est qu’un combat civilisé une guerre des mots. Lorsqu’on prend une adversaire à faire quelque chose dont elle n’a pas à être fière on lui fait remarquer, et je suis persuadé que Mme Sarkissian ferait (fera bientôt?) de même avec M. Valletoux ou peut être plus tard avec M. Thoma.

    Après, je vous accorde que l’attaque est un peu rude alors que le parachutage n’est pas vraiment constitué, aller dans un canton limitrophe ce n’est quand même pas comparable à Jack Lang passant de Blois à Boulogne!

  4. Cher Hugues,

    Je t’adresse mes meilleurs voeux pour cette année 2011. Qu’elle soit riche et fructueuse pour toi et ceux qui te sont chers.

    @ Adrien : Monique Fournier a publié un article sur son blog parlant de Valletoux le « cumulard »… Sauf que lorsqu’on est membre d’une commission, heureusement qu’on a une équipe derrière soi pour être représenté et suivre les dossiers en cas d’indisponibilité !

    Et puis, si on cherche bien, tout le monde est cumulard : en conseil municipal, on est membre de plusieurs commissions, c’est logique et pour peu qu’on ait quelques responsabilités politiques à côté, on devient vite cumulard ! Sans même parler des fonctions professionnelles qui en rajoute encore une couche ! Néanmoins, si on s’organise bien et qu’on peut se faire représenter par des personnes qui suivent les dossiers, je ne vois pas forcément le problème…

    Pour ce qui est de Roseline Sarkissian, elle se présente quand même dans un canton dont elle n’est pas élue. Je dis simplement que dans ce cas, il faut aller au bout de la démarche et démissionner de son poste de conseiller municipal de Fontainebleau. Pas sûr que ça arrive…

    A bon entendeur,

    Cédric THOMA

  5. @ Cédric:
    Cela ne me choque pas en soi que les politiques cumuls; dès lors que c’est logique et que cela ne créer pas de conflit d’interet.
    Mais en même temps je suis partagé, je ne suis pas tout à fait fan du politique « professionnel » et carrièriste, je suis de moins en moins sûr que c’est un mal nécéssaire quand je vois la « magnifique » gestion (nationale notament) que nous offre cette « élite ».
    Donc dans cette logique de carrière et de faire profession d’être élu, bon se faire élire dans le canton d’à coté parce qu’il est plus à gauche cela ne me choque pas, mais ce n’est pas très bon pour l’image et c’est d’ailleurs pour cela que cela ne me choque pas non plus que tu lui fasses remarquer.

    AD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here