Une étrange histoire comme on les aime…

1
663

Le POST.FR

Louis, 81 ans et Odette habitent Verfeil (Haute-Garonne). Ils sont retraités et tous les matins, ils vont chercher leur courrier à la boîte à lettre, puis dans leurs salon, ils regardent ensemble ce qu’ils ont reçu, précise La Dépêche.

Il y a quelques jours, une lettre au milieu des prospectus les intrigue…

La lettre est un peu jaunie par le temps… Le timbre est vieux  30 centimes de franc! Une adresse sommaire est indiquée : Louis F. 31, Verfeil.

C’est une proposition pour un contrat d’un assureur basé à Toulouse… Odette reconnaît le logo.

L’assureur est en fait une compagnie qui n’existe plus aujourd’hui. Le cachet de la lettre mentionne: 77 Fontainebleau 14-11-1969.

Le couple a bien adhéré autrefois à cette assurance. La lettre a donc mis 40 ans pour parcourir la distance de 670 km qui sépare Fontainebleau (Seine-et-Marne) de Verfeil !

Louis a d’abord eu « peur de recevoir une facture… et si cela avait été un chèque, il « n’aurait pas pu le percevoir » explique-t-il à La Dépêche.

Selon le service presse de la Poste, il arrive que des lettres parviennent plusieurs années après à leur destinataire, mais en France, 40 ans, c’est peut-être un record !

La Poste a une explication:  la lettre est peut-être restée coincée derrière une meuble dans une poste et on l’aurait retrouvée à l’occasion de travaux ou d’un déménagement… Et comme il n’y a pas de code postal, son traitement aurait été encore retardé dans un centre de tri industrialisé régional, rapporte La Dépêche.

Et vous, quelle lettre rêveriez-vous de recevoir 40 ans après?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here