Marché de Fontainebleau : mon courriel aux autorités préfectorales

0
282

Marché de Fontainebleau : mon courriel aux autorités préfectorales.

Notre proposition : 4 à 5 commerçants maximum Place de la République et 4 à 5 commerçants sur le parking Boufflers.

Aujourd’hui, j’ai adressé ce courriel aux autorités préfectorales après être allé faire des courses ce matin. Rouvrir le marché – avec une organisation adaptée, comme l’a fait Avon – éviterait les queues dans les commerces alimentaires sous-dimensionnés.

Je tenais à vous alerter sur les conséquences de la suppression du marché de Fontainebleau. Ce matin, les queues dans les magasins alimentaires (tous) étaient très importantes, ce qui va à l’encontre même du principe de confinement. De plus, dans bon nombre de ces magasins, même si le nombre de clients est limité à l’intérieur, il est souvent impossible de respecter en permanence la distanciation sociale nécessaire car nous sommes amenés à nous “croiser”, avec du personnel ou d’autres clients. J’en ai encore fait l’expérience hier chez Monoprix ou ce matin chez le primeur.

La tenue du marché, en configuration limitée (à savoir 4 ou 5 commerçants) sur la surface totale de plus de 3000m2, permettrait d’absorber une partie du flux de clients qui sinon se rendent dans les autres magasins alimentaires sous dimensionnés. Nous pourrions même imaginer que d’autres commerçants soient situés sur le parking du Château, là où le marché est déplacé lorsqu’il y a des événements sur la Place de la République. Là encore, 4 ou 5 commerçants peuvent être positionnés.

Au total, cette double configuration garantirait non seulement la sécurité sanitaire des clients et des commerçants du marché mais également améliorer la sécurité sanitaire de l’ensemble des autres commerces de la Ville.

J’aurais aimé pouvoir partager ces éléments avec M. le maire de Fontainebleau. Nous avons proposé, avec les autres groupes du Conseil Municipal, de pouvoir se réunir virtuellement pour partager les propositions auxquelles nous avons réfléchies. Cette demande n’a pour l’instant eu aucune suite. Je le regrette. A un moment, il faut savoir dépasser les querelles politiques lorsque la situation l’exige.

Je reste à votre disposition pour échanger plus avant,

Bien cordialement

Cédric Thoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here