Retour sur le conseil communautaire du 19 janvier 2015

0
629

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Conseil communautaire avait comme principal point à l’ordre du jour l’approbation du budget 2016 et le déplacement de l’Office de Tourisme dans la salle des élections de Fontainebleau.

Face aux critiques nombreuses sur le budget, venues des Maires de Samois sur Seine, d’Avon et des élus de tous bords, le Maire de Fontainebleau a annoncé un vote à bulletin secret qu’il avait visiblement préparé (urne prête, bulletins pré-imprimés…). Il a indiqué un vote du budget, « chapitre par chapitre » sur les lignes budgétaires liées aux investissements (office de tourisme, terrains de tennis de Bourron-Marlotte, base nautique…).

Recourir au vote à bulletin secret, après près de 3h de débats juste sur le premier point du Conseil, est l’illustration de la volonté de passer en force sur un sujet loin de faire consensus. Ce « 49-3″ communautaire visait uniquement à faire voter coûte que coûte le déplacement de l’Office de Tourisme dans la salle des élections de Fontainebleau. Le coup de force à bulletin secret est  » réussi » pour le Maire de Fontainebleau qui l’emporte avec 19 voix pour, 15 contre et 4 blancs mais la confiance est rompue avec les élus communautaires. Où est la communauté de communes de projets promise en 2014 ? La fameuse communauté du « consensus pour avancer » est oubliée. Des méthodes qui rappellent le Conseil Municipal de Fontainebleau…

Le Conseil Municipal de Fontainebleau, pourtant premier concerné par ce déplacement n’a même pas été consulté. Où se réuniront les nombreuses associations qui utilisaient ces locaux ? La salle des élections était la seule salle facile d’accès et abordable pour quiconque voulait organiser un événement. On la sacrifie sans même demander leur avis aux bellifontains ! Nous avons exprimé notre désapprobation face à ce projet et soulèverons ce point au prochain Conseil municipal. L’utilisation du Garage Opel, tel que nous l’avions proposé à plusieurs reprises, était la meilleure solution mais le Maire n’a même pas pris la peine de l’étudier ni même d’ailleurs une possible extension de l’Office sur son emplacement actuel.

Dans le même temps, la course à l’endettement de la communauté de communes se poursuit : on rembourse 300 000€ de dettes au budget principal mais on emprunte 3 400 000€ en plus dans le même temps. L’endettement net augmentera donc de 3 100 000€ sur un an. Le même schéma qu’à Fontainebleau où en 2015, 4 800 000€ d’emprunts ont été contractés..

Ce seront les futures communes de la grande intercommunalité qui rembourseront. Nous comprenons dans ces conditions les réticences de certaines communes à rentrer dans notre intercommunalité. Nous ne pouvons qu’espérer que ces choix de gestion ne conduisent pas à augmenter de nouveau les impôts comme ce fut le cas en 2015 pour les particuliers et les entreprises et en 2016 pour les métiers du tourisme avec la taxe de séjour…

Extrait des verbatim prononcés en Conseil Communautaire :

Catherine Triolet (CT), Maire de Recloses :  » 2016 connaîtra un niveau de dépense d’investissements moins soutenu avec comme principale opération la fin du chantier sur le stade Philippe Mahut, les cours de tennis de Bourron … »
CT:  » Le financement des investissements se fera par un emprunt de 3 millions 159 mille 200 Euros « 
Marie Charlotte (MCN), Maire d’Avon : « L’endettement reste important, on aurait du avoir un budget beaucoup plus prudent cette année. On n’est pas une communauté de communes (CC) qui a une image suffisamment rigoureuse d’un point de vue financier pour donner envie. … D’un point de vue global, il faut que l’on s’interroge sur ce budget. Et ce serait très dommage que pour démarrer la nouvelle intercommunalité, on commence par un risque très fort d’augmenter les impôts en 2017. Ce ne serait pas très positif pour les habitants qui vont arriver dans la communauté de communes. »
Didier Maus (DM), Maire de Samois : « Je trouve regrettable le projet de localisation du bureau accueil de l’office de tourisme, place de la République. Ce n’est pas parce que nous sommes d’accord sur un objectif, que nous sommes d’accord sur toutes les modalités. Je trouve éminemment regrettable que l’on envisage d’implanter le bureau accueil dans un lieu important pour la ville de Fontainebleau, mais pas important du point de vue des touristes…. Personnellement ce projet mériterait largement d’être revu »
DM demande un complément d’infos et un dossier plus complet pour les tennis de Bourron « Les tennis de Bourron j’ai du mal à comprendre »
Catherine Triolet (CT), Maire de Recloses : « Il y a certains investissements soumis dans ce budget pour lesquels j’étais contre, mais estimant que la majorité était pour … mais si d’autres maires se permettent d’émettre des réserves, je peux dire que pour moi , j’émettais aussi des réserves …mais il y a une majorité qui se dégage en bureau communautaire et je m’y tiens. »
Frédéric Valletoux (FV), Maire de Fotainebleau :  » l’Intercommunalité  c’est la recherche du plus grand consensus … j’entends que notre CC attire une image négative sur le plan de sa rigueur budgétaire, je voudrais simplement rappeler que notre CC est une CC ancienne qui a plus de 50 ans , bientôt 60 ans . Qui est une CC délibérément et cela c’est un choix de nos prédécesseurs ici qui a fait le choix d’investir …. donc inévitablement quand notre CC se confronte avec les CC voisines qui sont toutes très récentes … qui sont plutôt à leur démarrage et qui donc n’ont pas encore eu réellement le temps de porter des projets structurants et donc d’accumuler cette dette …. La dette ce n’est pas une maladie si on l’a utilisée à bon escient  « 
Jean-Pierre Joubert (JPB), Maire de Bourron-Marlotte :  » On est arrivé à trouver des solutions qui permettent à la fois  de porter le projet de Valvins et porter également le projet de Bourron Marlotte »
Roselyne Sarkissian (RS), conseillère municipale de Fontainebleau : « moi j’ai l’impression qu’il y a un problème d’organisation …. Moi ce que j’entends et Mr Maus l’a confirmé ce soir : c’est votre découverte des sujets importants comme le projet d’équipement de Bourron Marlotte soit dans la presse,  soit en faisant vous même l’exhumation d’un certain nombre de pièces. Ce qui est rendu ce soir comme spectacle : celle d’une majorité avec des vices présidents en désaccord avec l’essentiel des projets à l’ordre du jour, pour le budget qui n’est pas un acte secondaire pour une intercommunalité dont on connaît aujourd’hui l’importance »
FV : « vote du budget par chapitre , Habituellement vote global … ok donc je résume la situation : le débat nous amène à effectivement percevoir qu’il y a des interrogations sur le financement de telle ou telle opération … donc je vous propose non pas de voter l’ensemble du budget mais de procéder par 3 opérations de vote sur les 3 opérations d’investissement qui sont inscrites dans notre budget , c’est à dire l’opération de Bourron Marlotte, l’opération de l’office de tourisme et l’opération de Valvins … et ensuite si tout le monde est d’accord on procédera par un seul vote sur l’ensemble du budget en recettes et dépenses …. Je propose 3 votes initiaux et je demanderai si le tiers de l’assemblée est ok le vote à bulletin secret sur chacune des opérations qui sont mises au vote »
FV :  » Très bien on démarre par le déménagement de l’office de tourisme, ensuite les tennis de Bourron Marlotte et enfin l’opération de la Magdeleine »
– Résultats Office Tourisme  : (pour 19) (contre 15) (blancs 4)
– Résultat Tennis Bourron : (pour 23) (contre 13) (blancs  2)
– Résultat Base Nautique : (pour 23) (contre 15)
ccpf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here