Le commerce de centre-ville souffre : témoignage

0
632

Malgré la communication municipale, les commerces du centre-ville souffrent. Le témoignage de la chocolaterie – ci-dessous – de la Place de la République (dont la fin des travaux de surface est toujours annoncé fin 2015 sur les palissades…) qui vient de fermer en atteste.

12604657_947523631996185_4656648703587210685_o

MADAME, MONSIEUR,

Les travaux de la place de la République commencés au mois d’août 2013 pour la création d’un parking souterrain prévu initialement fin 2015, ne me permettent plus de poursuivre mon activité et de pérenniser mon commerce.

Le départ du marché pour le parking du château, la suppression du parking de surface, les nombreuses nuisances et la palissade des travaux très proche ont placé mon commerce dans un étroit couloir extrêmement bruyant et désagréable ne favorisant pas la visibilité du magasin et la découverte de ma vitrine.

Tous ces facteurs commerciaux défavorables ont été déterminants dans mon secteur d’activité et sont les principales raisons de la baisse de fréquentation de mon magasin.

D’autres facteurs environnementaux ont aussi contribué à l’éloignement d’une partie de ma clientèle.
Aujourd’hui je me fais l’écho des très nombreuses réflexions entendues dans mon commerce :
– des tarifs de stationnement en constante augmentation avec une politique de verbalisation systématique ;
– un plan de circulation complexe et difficile avec des rues à double sens vélo/voiture sur des routes trop étroites et dégradées ;
– d’innombrables travaux qui ne font pas apparaître le centre ville comme facilement accessible ;
pour ne citer que les plus récurrentes…

Quant à la commission d’indemnisation mise en place fin 2013 pour les commerces directement affectés par les travaux du parking, je n’ai reçu aucun courrier officiel qui m’aurait fait connaître ses réelles applications.
Les commerçants les plus modestes n’ont pas les moyens d’attendre car une fois leur commerce fermé, ils n’ont plus besoin d’aide et de conseils !

J’ai souhaité m’exprimer par rapport :
– aux 8 années passées à exercer mon métier avec passion et avec toujours la même volonté d’essayer de répondre aux attentes de la clientèle :
– à ceux qui traversent la même épreuve que moi et qui n’osent pas s’exprimer ou se sont résignés ;
– aux impôts, taxes et charges diverses que personne n’a accepté de baisser ;
– à mon droit de libre expression que tout citoyen possède.

Dans l’espoir que mon témoignage puisse être utile au commerce de proximité qui appartient à notre cadre et à notre art de vivre, génère des emplois, et fait vivre des familles qui représentent aussi les valeurs et les richesses de notre région.

Je remercie ma clientèle pour la confiance témoignée tout au long de ces années, et je pars riche des moments passés auprès de vous et des relations qui se sont parfois tissées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here