Fontainebleau va-t-il perdre son Centre d’Information et d’Orientation ?

0
621

Cher tous,

Lors du dernier Conseil Municipal, la question de la disparition du Centre d’Information et d’Orientation, dont la mission consiste à informer et orienter les élèves sur la suite de leur scolarité, a été évoquée par l’une de mes collègues. En effet, le CIO de Fontainebleau, situé dans l’actuel bibliothèque, a reçu son congé de la part de la Municipalité en vue des travaux à effectuer sur le bâtiment.

Pourtant, c’est un service public qui a accueilli l’an passé pas moins de 4557 élèves et étudiants et 701 jeunes non scolarisés… autant dire que son utilité n’est pas à démontrer ! La situation inquiète les parents d’élèves des quelques 5000 enfants / adolescents qui viennent chaque jour étudier à Fontainebleau.

Du côté de la Municipalité, on ne semble pas voir les choses de la même façon. La réponse en Conseil Municipal a été la suivante : « Le CIO est un service du Ministère de l’Education National, financé par le Conseil Général. Ce n’est pas au Maire de Fontainebleau de trouver une solution. Depuis 4 ans, M. Valletoux a écrit pour leur signaler que le CIO était abrité dans un lieu menacé d’effondrement (la bibliothèque). Jamais il n’a eu de réponse. Ce n’est qu’en juillet 2012 que le Président du Conseil Général a répondu. Si le CIO a des problèmes aujourd’hui, cela n’est pas de la faute du maire de Fontainebleau. Le Conseil Général préfère reporter la faute sur d’autres. »  Traduction : ce n’est pas de ma faute mais celle du Conseil Général (c’est d’ailleurs le même argument que celui utilisé pour la demande d’instance de classement, dont le Maire a reporté la responsabilité sur Vincent Eblé, président du Conseil Général).

Dans les colonnes de la République de cette semaine, le Conseil Général s’engage à financer un déménagement du CIO sur un autre site Bellifontain, à condition de ne pas avoir de travaux à y faire, comme cela aurait été le cas pour l’annexe du collège Lucien Cézard. Le CIO étant auparavant hébergé dans des locaux municipaux (faute de place disponible dans les locaux appartenant au Conseil Général), il n’est pas illogique que la Ville retrouve des locaux pour héberger ce service public…

Pourtant, la réponse apportée au dernier Conseil Municipal laisse entendre que la Ville n’a pas cherché toutes les solutions, a fortiori celles acceptables par le Conseil Général !

Il ne faut pas se leurrer. Dans cette guéguerre, ce ne sera pas le Conseil Général qui pâtira de la situation. Ce seront les élèves étudiants dans les écoles, collèges et lycées Bellifontains. L’intérêt supérieur des enfants est, en l’espèce, plus important qu’une lutte stérile de politique droite-gauche. Mettons-nous autour de la table pour trouver une solution. Nous souhaiterions bien entendu que ce point soit évoqué lors du prochain Conseil Municipal, sans querelles si possible.

 

Centre d'information et d'orientation fontainebleau - La République de Seine et Marne - 07032013

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here