Hôpital au Bréau : projet définitivement annulé ?

0
1272

HOPITAL 2

Cher tous,

Il y a quelques semaines, nous apprenions dans les colonnes de la République de Seine et Marne, le « gel » du projet d’hôpital au Bréau. Cette annonce a surpris bon nombre d’acteurs locaux qui étaient restés sur les propos du Maire de Fontainebleau, alors quasiment candidat à la députation, dans une lettre aux Bellifontains annonçant fièrement en mars 2012 que le chantier débuterait prochainement et que les fonds avaient été débloqués pour Fontainebleau…

Il semblerait que ceci n’ait en fait jamais été le cas. Et pourtant, Fontainebleau a la « chance » d’avoir Frédéric Valletoux comme Président de la toute-puissante Fédération Hospitalière de France qui, a priori, est mieux informé que quiconque. Un peu plus de deux semaines après sa réélection à la tête de cette structure, à la mi-janvier 2013, la presse locale annonce donc le « gel » du projet au Bréau. Autant d’informations que le Conseil Municipal n’a pas en sa possession puisque le dossier n’y a jamais été présenté. La majorité municipale a l’impression de s’être battue seule sur ce dossier, a t on entendu lors du dernier Conseil Municipal. Pour que tous les élus fassent bloc, encore aurait-il fallu qu’ils soient un minimum informés du projet…

La réalité de la situation serait pire que celle annoncée initialement comme s’en fait l’écho La République de Seine et Marne cette semaine. Apparemment, la Direction de l’Hôpital de Fontainebleau (dont le Maire est Président), aurait reçu le 12 février 2013 un courrier de l’Agence Régionale de Santé lui signifiant qu’en fait, le projet d’hôpital au Bréau, était purement et simplement annulé, faute d’argent dans les caisses de l’Etat.

Sur un tel enjeu pour Fontainebleau, les élus devraient tous être tenus informés de très près, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Nous ne pouvons aussi que regretter la stigmatisation de l’actuel hôpital : après avoir vanté les mérites de l’hôpital dans les différents classements des hôpitaux de France, son Président Frédéric Valletoux, dénonce aujourd’hui sa « vétusté » et attaque de manière virulente Claude Evin, le Directeur de l’Agence de Santé Régionale, en lui demandant de « venir s’expliquer devant les Bellifontains ». Il n’est pas certain encore une fois que la stratégie du clivage par voie de presse soit des plus efficaces pour Fontainebleau…

Nous pouvons néanmoins être assez inquiets pour demander des précisions suite à cet abandon du projet : Un plan B de rénovation sur place avait-il été envisagé ou faut-il repartir à zéro ? Des financements pour une rénovation par tranche ont-ils été inscrits pendant que tous les acteurs se concentraient sur une solution au Bréau ? Quelle coopération entre la Polyclinique et le Centre Hospitalier ?

Plutôt que de crier « Au loup ! » ou « Au feu ! », il faut sortir des clivages perpétuels du Conseil Municipal pour se mettre autour de la table, partager les informations, définir une stratégie au regard des contraintes budgétaires de l’Etat et aller porter ensemble un projet financièrement viable et qui conforte le Centre Hospitalier de Fontainebleau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here