2,5 fois plus d’argent investi en études sur la Requalification Urbaine que dans les travaux des écoles !

0
1063
8M€ pour "requalifier" la Place de la République. Où trouver l'argent ?
8M€ pour « requalifier » la Place de la République. Où trouver l’argent ?

 

Cher tous,

La semaine dernière, un hebdomadaire local se faisait l’écho des investissements réalisés dans les écoles de la Ville. Le chiffre de 1M€ investis depuis 2006 était affiché pour démontrer l’effort colossal consenti par la collectivité pour ses écoles. Un chiffre tout seul n’est jamais un bon moyen d’appréciation. Un autre chiffre pour comparer permet de se rendre compte du caractère prioritaire ou non de tel ou tel projet.

A titre d’exemple, depuis 2006, la Municipalité a dépensé 2,5M€ en simples études de Requalification Urbaine. 2,5M€ engloutis, malgré les mises en garde d’élus de la majorité eux-mêmes, avant même d’avoir réalisé le premier coup de pioche… Premier coup de pioche d’ailleurs hors de portée du budget de la Ville en l’état actuel, à moins bien sûr de s’endetter massivement ou d’accélérer les cessions du patrimoine de la Ville. Nous en reparlerons.

2,5M€ d’un côté vs 1M€, la priorité de la majorité municipale revient incontestablement à la Requalification Urbaine au détriment des écoles… Instructif non ?

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse que nous avions réalisé la semaine passée à ce sujet et qui n’a malheureusement pas été repris.

Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma reviennent sur les chantiers de l’été, la rentrée politique et sur les sujets d’actualité.

« Cet été, les travaux de la Municipalité ont consisté en la réfection du tapis d’une partie de la rue Grande et des travaux dans les écoles, l’ensemble représentant moins de 300 000€. Refaire les sanitaires ou changer les stores des écoles c’est très bien mais cela fait partie de l’entretien ! On ne peut pas se vanter d’avoir investi près de 1M€ dans les écoles depuis 2006 lorsque l’on sait que c’est 2,5 fois moins que les seules études – sans un seul coup de pioche… – consacrées à la Requalification Urbaine depuis cette date ! Quand on choisit ses priorités, on les assume ! »

« Nous serons particulièrement vigilants à la rentrée sur les choix politiques de la Municipalité confondant vitesse et précipitation électorale : le multiplexe à la Halle de Villars néfaste pour l’activité, l’animation et le commerce de centre-ville, la destruction de la Halle du marché sans avoir le début d’un euro de financement pour la reconstruire avec les risques engendrés pour la survie du Marché, l’urgente rénovation de la Bibliothèque (avec une bâche depuis cinq ans, nous ne sommes pas surpris des risques d’effondrement existants aujourd’hui). Tout n’est pas à peindre en noir : avoir terminé la rénovation de la salle des fêtes du théâtre pour son centenaire est une bonne chose. »

 » Du côté de la Communauté de Communes, seront à surveiller le solde financier du transfert du Grand Parquet (et le coût annuel à payer par Fontainebleau à la Communauté de Communes), le déficit budgétaire inquiétant, l’évolution de la stratégie et la gouvernance de l’Office du Tourisme ainsi l’entrée probable de Samois-sur-Seine en 2013. »

 » Dès aujourd’hui, nous allons engager un cycle de consultations avec les acteurs socio-économiques de Fontainebleau et de son Pays afin de relayer au mieux les attentes. En parallèle, nous allons continuer à proposer et à informer les Bellifontains comme nous l’avons fait jusqu’à présent, en veillant à rester courtois et respectueux.  » concluent Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here