Le Modem ou la plus grande blague de la politique…

7
791

Francois-Bayrou-Martine-Aubry-et-les-acouphenes_img_234_199

Franà§ois Bayrou a estimé mardi que le dialogue est amorcé avec le PS, et a proposé qu’il s’organise autour d’une forme de « parlement » avec les principaux responsables politiques devant « tous les Franà§ais », afin de dégager « un socle commun pour l’alternance ».

« Je crois que oui », le dialogue est amorcé, mais « il faut àªtre trà¨s prudent parce que cela demande beaucoup de désintéressement et de respect mutuel », a estimé Franà§ois Bayrou sur France Inter. Mais ce dialogue ne doit pas prendre la forme de « délégations qui arrivent avec leur cartable et qui font des déclarations devant un mur de télévisions ».

« Je crois que ce qu’il faudrait mettre en place, c’est quelque chose qui ressemble à  un parlement en petit, où chacun serait représenté et présent avec des personnalités qu’il choisirait, y compris des personnalités hors des partis politiques », comme les associations ou les syndicats, a-t-il avancé. « Ceux-là  traiteraient d’un sujet devant les Franà§ais, pas derrià¨re la porte close ».

De cette manià¨re, ils seraient « obligés de dire des choses précises et concrà¨tes sur lesquelles ils seront d’accord et pas d’accord », et « cela permettrait de faire un socle pour l’alternance », a plaidé le président du Modem. « Un endroit où on parle publiquement, où on ne soit pas en train de négocier autour d’une table entre des appareils politiques parce que cette forme-là  est une forme usée ».

« Il faut inventer une organisation d’un dialogue public, ouvert sans concession, mais sans condition et sans exclusive », a martelé Franà§ois Bayrou, jugeant « tout de màªme incroyable qu’il faille ainsi avoir des disputes pour savoir si on se parle ou pas ».

Ce parlement se réunirait « une fois par semaine ou deux fois par mois », ce qui « permettrait devant tous les Franà§ais de voir ce que pensent ces responsables qui s’adressent à  eux mais qui ne parlent jamais du fond », a-t-il assuré. « La politique pourrait ainsi, dans cet espace sur une longue période, àªtre autre chose que de simples rivalités ». AP

Le Modem, câ??est une blague géante ! Un coup à  droite, un coup à  gauche, un coup on ne sait où, câ??est toujours la màªme logique. Aprà¨s sâ??àªtre autoproclamé le troisià¨me homme suite à Â la présidentielle de 2007, qui ne donnerait ni sa voix au PS ni sa voix à  lâ??UMP, il semble que la logique de Bayrou commence à  se rouiller. Humilié aux élections européennes avec un positionnement « anti-sarkozyste » primaire qui nâ??a pas su tromper les électeurs qui votent pour des projets, le Modem prend un nouveau virage.

Virage qui, si on regarde les situations locales, nâ??en est pas un. Dans les villes du sud Seine et Marne, que ce soit à  Melun chez Gérard Millet, à  Avon chez Jean Pierre le Poulain, à  Fontainebleau chez mon collà¨gue Frédéric Valletoux ou à  Nemours chez Valérie Lacroute, les élus Modem votentâ?¦ avec lâ??opposition socialiste !! A Moret sur Loing, le maire Modem sâ??appuie sur une majorité avec la gauche et les Verts pour au lieu de sâ??appuyer sur la minorité UMP emmenée par James Cheron.

Chà¨re Valérie, Cher Jean Pierre, Cher James, Cher Fréderic, il faut en avoir du courage pour affronter le manque dâ??honnàªteté du Modem. Franà§ois Bayrou a choisi le PS soit. Il faudra maintenant quâ??il en tire les conséquences en termes de positionnement et dâ??idéologieâ?¦ au risque de ne plus se différencier du PS. Aubry-Bayrou, quel joli couple !

 

7 Commentaires

  1. Je trouve que ce message tient plus du dénigrement à  tout pris que d’une analyse fondée, rien que par le vocabulaire employé (blague ?). Chacun ses opinions politiques mais avec le minimum de respect qu’on se doit…

  2. Bonjour Marc,

    Il me semble que ceci est pourtant relayé par des faits sur les localités votant avec le parti socialiste. Quant au vocabulaire, le mot « blague » reste correct, surtout en comparaison des insultes à  caractére pédophile prononcées par le président du Modem à  l’encontre de Daniel Cohn Bendit lors de la campagne des élections européennes ! Mais on peut en débattre…
    Quant aux opinions des autres, bien entendu je les respecte et je suis toujours heureux d’en discuter…

  3. blague, manque d’honnàªteté des élus locaux du Modem, insulte à  caractà¨re pédophile par le président du Modem…
    En ce qui me concerne, je conà§ois la politique autrement. Tout à§a n’est pas trà¨s intéressant!

  4. Monsieur Roussel,

    La politique, c’est effectivement le débat d’idées, une vision pour le monde de demain. C’est pouvoir dire oui ou non sur des projets structurants pour une ville ou un Etat. C’est ne pas s’opposer stérilement mais toujours aller dans le sens de la proposition réaliste et fidà¨le au « contrat » électoral passé avec les électeurs. Mais j’imagine que nous aurons l’occasion d’en discuter lors du prochain conseil municipal 😉

  5. Je suis toujours étonné lorsque je lis certains propos comme « il a dit cela, il a fait cela » C’est toujours facile de critiquer les autres (ceux qui ont des opinions différentes) plutà´t que regarder avec objectivité ses propres attitudes. (un président mà¢chant du chewing-gum en publique, ou alors le màªme qui insulte, bref à  leurs yeux ce n’est pas grave) il est préférable de tirer sur ceux qui dérangent par leurs idées novatrices (idée apportée : gouverner avec des gens de gauche) L’autocritique dans certaines familles politiques ce n’est pas leur fort. Je dirais màªme que leur prétention les pousse à  exclure ce mot. C’est bien dommage car c’est aussi en reconnaissant ses erreurs que l’on avance. Il y a surement d’autres sujets sur les quels nous devons débattre en sortant des clivages partisans cela serait plus constructif me semble t-il. Encore plus quand on est un élu.

    Toute ressemblance avec l’UMP serait un pur hasard.
    Modemement votre

  6. Bonjour,

    Je suis surpris par ce message. S’il est vrai que le president a des defauts (c’est humain), on ne peut pas lui reprocher d’avoir ouvert son gouvernement a des personnalites de gauche, la derniere en date etant Frederic Mitterand… L’innovation vient de Nicolas Sarkozy en l’occurence…

  7. Il me semble que cette proposition avait été faite par Bayrou au présidentielle? A ce sujet Notre cher Président trouvait cette idée absurde………..
    Certes notre cher président à  des défaut les autres aussi!
    Bref soyez moins vertical dans vos idées, il y a tant et tant de choses à  faire…….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here