Législatives : qui soutient qui pour le 2ème tour ?

Bah qu’on est bête voyons. Un Maire qui soutient une candidate au 1er tour en prenant la parole à sa réunion publique et qui, « en même temps » pour le 2eme tour figure en photo sur le tract de son adversaire c’est tout à fait normal. Mais pas du tout voyons, figurer sur son tract ne veut pas dire soutien, oh la là faut pas voir le mal partout. ???????????? #prendreleselecteurspourdespigeons

La République revient sur les soutiens affichés pour le 2ème tour des élections qui se déroule dimanche.

Lien de l’article : http://www.larepublique77.fr/2017/06/16/2e-circonscription-la-guerre-des-soutiens-fait-rage/

2e circonscription : la guerre des soutiens fait rage

Les deux candidats cherchent à tout prix à démontrer qu’ils ont le soutien des élus locaux. Et entre Valérie V.Lacroute et F.Valletoux, la situation est tendue. Ambiance !

 

L’entre-deux tours est mouvementé sur la deuxième circonscription, avec deux candidates sur le terrain et une forte activité sur les réseaux sociaux. L’objectif étant pour Estelle Rousseau et Valérie Lacroute d’afficher un maximum de soutiens.

Ainsi, dès dimanche soir, le maire d’Avon Marie-Charlotte Nouhaud s’exprimait clairement pour la députée sortante. Elle était suivie dans la semaine par la conseillère générale Béatrice Rucheton puis, plus étonnant, par l’élu de gauche Avonnais Dimitri Bandini ! « Face à l’opportunisme, je choisis l’intérêt du territoire. Parmi les deux candidates en lice, Valérie Lacroute est la seule à habiter la circonscription et à en connaître les enjeux. Elle a, par ailleurs, été une députée assidue et de terrain au service de l’ensemble de notre territoire et de ses habitants » disait-il sur Facebook. Une prise de possession validée par la bellifontaine Roseline Sarkissian. Du côté d’En Marche, la riposte n’a pas tardé. Le compte Twitter de la candidate affichait les soutiens d’élus locaux : Alain Poursin, Eric Beaujois et Laurent Raffalli, maire et adjoints d’Ormesson, Gérard Ballan, maire de Nonville, François-Xavier Dupérat, maire d’Amponville ou encore de Laurent Roussel, adjoint au patrimoine de Fontainebleau, « pour que notre territoire ne reste pas en retrait d’un grand mouvement d’espoir ».

Pour qui roule Valletoux ?

Le cas du maire de Fontainebleau fait parler. Pas trace d’un soutien pour l’un ou pour l’autre des candidats sur son compte Twitter, lui qui avait appelé la députée sortante à ne pas faire « de l’opposition systématique » au nouveau Président de la République, mais qui avait participé à la réunion publique de Valérie Lacroute avant le premier tour. Peu de temps après, les deux s’étaient offert un petit clash sur les réseaux sociaux à propos des réserves parlementaires, le maire de Fontainebleau se plaignant qu’aucune somme n’avait été accordée à Fontainebleau, quand Valérie Lacroute rétorquait qu’aucune demande n’avait été formulée.

Cette dernière était d’ailleurs très en colère dimanche soir en apprenant son score à Fontainebleau, loin derrière Estelle Rousseau. Enfin, une photo de Frédéric Valletoux, en pleine discussion avec Estelle Rousseau sur un tract de la candidate a mis le feu aux poudres ces derniers jours. Faut-il y voit un soutien déguisé à la candidate en marche ? « Pas du tout, nous répond Frédéric Valletoux. La seule expression publique de ma part a été en faveur de Valérie Lacroute, je la soutiens. Cette photo montre juste qu’Estelle Rousseau est motivée et veut discuter avec tous les élus du territoire ». Valérie Lacroute, de son côté a partagé la publication d’un Bellifontain évoquant cette fameuse photo, avec le simple commentaire : “déçue mais pas surprise”. Ambiance !

Y.V.

One Comment

  1. olzenski 18 juin 2017

    Et Mme Magalie Gondard est membre du conseil d’administration de FLC
    F. Perrot avait assuré en son temps le graphisme de la plaquette de FLC choix entériné par le CA de l’époque que je présidais après appel d’offres
    io

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*