Le Campus des Arts abandonné

0
99

A force de pilonner le projet, en public avec par exemple la « taxe anti-Heronnières » et encore davantage en coulisses, l’ex maire devenu député aura eu la peau d’un projet qu’il ne voulait pas voir exister…

L’histoire se reproduit comme avec le Commissariat pour lequel il n’y a plus aucun projet.

Ou encore avec l’hôpital dont la rénovation sur site a pris 15 ans de retard et entraîné la fermeture de la Polyclinique car le maire disait à l’époque qu’il était « techniquement impossible » de reconstruire l’hôpital sur site.

J’ai tenu à réagir dans les colonnes de la République de Seine et Marne : « C’est dommage pour Fontainebleau, pour le patrimoine et les Bellifontains. Je pense que c’est une erreur, comme si, à l’époque, Fontainebleau avait refusé l’Insead : on se prive d’un nouvel INSEAD. Ce projet aurait permis de rénover un patrimoine historique qui prend l’eau, mais l’ancien maire a tout fait pour le torpiller. C’est le patrimoine du château, mais je pense qu’un lieu à destination culturel serait une perspective intéressante… Mais avec 40 M€ de rénovation, tout le monde ne pourra pas le faire… »