Tribune libre mai 2023

0
200

Restauration scolaire : du changement, et vite !

Alertés par des parents d’élèves, nous avons interpellé la Municipalité lors du dernier Conseil Municipal sur le prestataire CONVIVIO, qui fournit les repas des cantines et du centre de loisirs. Des problèmes de quantité mais surtout de qualité et d’hygiène. Des aliments moisis ont failli être servis à plusieurs reprises. L’adjointe aux affaires scolaires a confirmé que des « incidents » ont eu lieu et des contrôles d’huissier menés par la Ville, sans en préciser le nombre ou les détails.

Courant avril, la situation s’est à nouveau reproduite. La Municipalité a alors écrit aux parents – mais pas au Conseil Municipal… – pour leur annoncer qu’un changement de prestataire aurait lieu le 27 juillet prochain. C’est-à-dire à l’échéance normale du contrat avec CONVIVIO !

Suite à cet envoi, de nombreux parents nous ont contactés pour s’étonner qu’un choix de nouveau prestataire n’intervienne pas avant l’échéance du contrat. Lors du dernier Conseil Municipal, nous avons pu mesurer que la Municipalité avait bien pris conscience de la situation. Aujourd’hui, le temps n’est plus à l’indignation mais à l’action.

Nous ne pouvons admettre que les enfants de nos écoles ou du centre de loisirs restent exposés pendant encore plus de trois mois à un risque sanitaire avéré ou à se voir priver d’entrée, de plat, de fromage ou de dessert (ou de repas totalement!). La vigilance salutaire dont a fait preuve jusqu’à présent le personnel a permis d’éviter un accident. Mais qui peut garantir ce qui va se passer pendant encore trois mois ?

Les parents, comme nous-mêmes, sommes aujourd’hui très inquiets et plusieurs d »entre eux envisagent déjà de retirer leurs enfants de la cantine. Il est de notre responsabilité d’agir promptement pour dénoncer dès aujourd’hui ce contrat et trouver, au plus tard à la rentrée des vacances de printemps, une solution temporaire jusqu’à ce qu’un nouveau prestataire ait été choisi.    

Nous réitérons également notre proposition de mettre en place une cuisine centrale pour la restauration scolaire, les foyers résidences et le portage de repas à domicile. Cela permettra de travailler avec des produits frais et locaux, tout en assurant un haut niveau de qualité. Une mutualisation à l’échelle du Pays de Fontainebleau permettrait même d’avoir des repas moins chers.

Avec une cuisine centrale, des correctifs immédiats auraient déjà été mis en place face à la situation rencontrée aujourd’hui avec le prestataire CONVIVIO. Qualité, prix, réactivité : il est temps de travailler enfin sur une cuisine centrale intercommunale !