Conseil municipal du 13 février 2023

0
778

Au conseil municipal, notre groupe est intervenu sur 3 sujets majeurs à l’ordre du jour :

Nos recommandations pour les orientations budgétaires 2023 (voir vidéo) :

? Epargner pour investir, c’est-à-dire baisser son niveau de dépenses courantes (elles ont augmenté de +10% en 2022) et dégager de l’autofinancement. Ici, notre autofinancement sert uniquement à rembourser l’annuité de la dette et nous empruntons plus que nous ne remboursons (+1M€ de dette en 2022).

? Planifier, avec un plan pluriannuel des investissements voté en Conseil Municipal s’étalant sur la mandature. Cela donne de la visibilité et de la prévisibilité pour réaliser des demandes de subventions.

? Prioriser : Deux orientations politiques nous semblent très prioritaires : l’arrêt de la bétonnisation sur la commune (résidence Lagorsse, Plaine de la Chambre, Le Patton, les subsistances etc) et la mise en place d’une politique de sécurité adaptée aux nouveaux enjeux (délinquance du quotidien, sentiment d’insécurité).

Avenant Interparking

Nous avons voté favorablement pour rendre le parking Place d’Armes payant le soir. Cependant, nous avons exprimé que cela n’empêcherait probablement pas tous les désagréments nocturnes constatés. Seule une présence physique de la police municipale par des rondes le soir – comme nous l’avions proposé lors des élections municipales – sera efficace. Nous avons aussi regretté de ne pas avoir étudié la création d’un parking périphérique avec navette vers le centre-ville pour remplacer le parking Place d’Armes.

Réseau de chaleur

Nous avons dit et redit nos très forts doutes sur ce contrat.

? 1 seul répondant à un appel d’offres qui se trouve être le concessionnaire sortant qui pendant 30 ans nous a fourni du gaz alors que nous payions pour un contrat de réseau de chaleur.

? Conditions suspensives imposées par l’opérateur (commercialisation avant mars 2020) qui ne les a toujours pas remplies et risques aux frais de la collectivité

? Extension de la durée du contrat initial contrairement à ce que le Maire avait indiqué lors du 1er avenant en juillet 2021. 3 ans supplémentaires soit une durée totale de 28 ans de contrat !

? Défaut d’information des conseillers municipaux : la décision d’accord du Château de Fontainebleau, l’étude économique commandée par la Ville ou encore les échanges de courriers entre Ville, Château et ENGIE Cofely n’ont pas été communiqués.

=> Notre recommandation reste la même sur ce dossier : mettre fin à ce contrat, adapter le cahier des charges pour le rendre plus attractif à d’autres opérateurs et avoir donc une vraie concurrence pour sa réalisation.