Tribune libre janvier / février 2023

0
107

Les Bellifontains au Coeur

Notre groupe Les Bellifontains au Cœur vous souhaite une belle année 2023 et nos vœux de santé, de bonheur et de réussite les plus sincères.

Nous sommes fiers d’avoir renouvelé, pour la 3ème année consécutive, l’opération « Un dessin pour nos aînés». Cette année, nous avons collecté plus de 210 cartes et dessins auprès des écoles de toute la ville. Elles ont été distribuées aux résidents de l’EHPAD avant les fêtes. Un réel geste de réconfort avec des cartes touchantes et un engagement superbe des enfants et des enseignants : merci à eux!

Les sujets qui vous intéressent en ce début d’année ne manquent pas.

Intéressons-nous à l’action du Collectif des usagers de la ligne R, fondé en 2015 par Cédric Thoma. La ligne R est le seul transport en commun nous reliant à Paris. Chaque jour, des milliers de Bellifontains l’empruntent pour aller travailler. Un sujet totalement ignoré par la Municipalité depuis des décennies, malgré un Maire qui était jusqu’à peu conseiller régional (la Région gère les lignes de train). De nouveau, nous allons être victime des travaux en soirée : passé 22h46 au départ de la Gare de Lyon, plus aucun train ne circule en semaine. Cela met en difficulté beaucoup de personnes et cette situation va perdurer jusqu’en 2024 inclus. Qu’ont fait nos élus pour s’opposer à cette décision ? Comment comprendre que la Mairie continue à bétonner toujours plus sans se soucier de savoir si les habitants vont pouvoir aller travailler sereinement, se cultiver ou même étudier ?

Le Collectif poursuit son engagement, en invitant les élus à monter au créneau aux côtés des habitants. Nous lui apportons tout notre soutien dans son action Vous pouvez rejoindre, soutenir ou suivre le Collectif sur sa page facebook.com/usagersdelaligneR.

Enfin, suite à la mobilisation de 241 familles face à la suppression de la navette pour emmener les enfants au Centre de Loisirs pendant les vacances scolaires, la majorité municipale a cédé. Le service sera rétabli dès les vacances d’hiver. Il avait été supprimé unilatéralement, officiellement pour des raisons budgétaires. Pourtant, nous avons appris qu’il était utilisé par plus de 20% des enfants fréquentant le Centre Aéré. Son coût était modique, de l’ordre de 5000€ par an. Si l’on compare cela aux 120 000€ qu’a coûté la « fontaine » de la Place de l’Etape (attention à ceux qui la prennent pour un attache vélo, vous pourriez avoir une amende !), cela laisse songeur sur les priorités municipales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here