C’était il y a un an…

0
67

Dans la République du 2 janvier 2017, le Maire de Fontainebleau, en campagne pour la Présidence de l’Agglomération, nous accusait de mentir au sujet du coût du Grand Parquet et indiquait qu’il ne coûtait “que” 55 000€ par an à l’intercommunalité. L’année 2017 a montré que celui qui racontait des histoires par voie de presse n’était autre que celui qui présidait alors la Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau (et qui ne pouvait donc ignorer la vérité).

En 2017, le budget du Grand Parquet a du faire l’objet de plusieurs régularisations, suite à des demandes émanant des services de la Préfecture et du service finances de l’Agglomération, en particulier car les nouveaux emprunts souscrits servaient à financer d’anciens emprunts. Au final, l’année 2017 s’est conclue par une subvention globale au Grand Parquet s’élevant à 1 300 000€. Si l’on déduit la contribution de la Ville de Fontainebleau (510 000€), le coût net pour l’Agglomération est donc de 791 000€ ! C’est même davantage ce que nous suspections et très très loin des 55 000€ auxquels faisait référence le Maire de Fontainebleau il y a un an.

Depuis des années, on a cherché à nous tromper sur l’équilibre financier réel du Grand Parquet par des jeux d’écriture comptable. Avec une nouvelle gestion, la situation devient transparente et le trou est… béant. Pour faire fructifier ce stade équestre flambant neuf, une gestion faisant preuve de rigueur est plus que jamais indispensable. Les résultats de l’audit lancé devraient nous y aider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here