Tribune libre janvier-février 2018

1
333

Voici le texte de notre groupe qui sortira dans le bulletin municipal de janvier-février :

BUDGET 2018 : DES PRÉVISIONS FAUSSES QUI EMPÊCHENT DE SAVOIR OÙ L’ON VA

Le budget doit, en théorie, fournir des indications précises sur l’année à venir. En pratique, la majorité municipale s’arrange pour mentionner des chiffres surévalués (dans les dépenses par exemple) ou sous évalués (dans les recettes). L’écart entre le prévisionnel et ce qui est réalisé varie de 10 à 100% selon les postes budgétaires. Par exemple, le budget 2017 indiquait 16M€ d’investissements : c’est finalement 7M€ qui a été réalisé. Pourquoi procéder ainsi ? 1/ empêcher que le Conseil Municipal sache où nous allons de manière effective, 2/ peaufiner la com’: annoncer 100 de dépenses au budget N (quand on avait réalisé 60 en N-1) et réaliser 70 à la fin de l’année N, permet de communiquer sur une économie « fictive » de 30 alors qu’en fait on a dépensé +10 par rapport à l’année N-1.

RÉFORME DU STATIONNEMENT : DU CASH POUR LES CAISSES DE LA VILLE

Depuis le 1er janvier, la Municipalité fixe les tarifs des amendes de stationnement sur voirie (= en surface). La Majorité a choisi d’augmenter de +50% les amendes, passant à 25€ sauf si elle est payée dans les 4 jours, auquel cas le montant est de 15€. La majorité municipale privatise également le contrôle du stationnement en confiant ce service à Interparking avec la consigne d’atteindre 100% de taux de respect. Plus aucune tolérance ne sera acceptée… L’objectif est affiché : rentabiliser au maximum et ponctionner les usagers avec 350 000€ supplémentaires (minimum) de recettes prévues au budget ! Nous plaidions pour une politique incitative plutôt que du tout punitif : des tarifs moins chers (les tarifs ont déjà doublé depuis les élections de 2014)  mais un contrôle accru.

LES ECOLES, OUBLIÉES DU BUDGET

De nombreux parents nous ont alertés sur l’état de dégradation de plusieurs écoles. Pétitions, courriers à la Mairie, discussions animées en Conseil d’Ecole : les alertes ont été nombreuses ces derniers mois. Le Maire a promis aux parents un grand plan d’investissements dans les écoles. Pourtant, au budget, il n’y a qu’une seule ligne de texte « Travaux dans les écoles » même pas chiffrée ! Il est insoutenable de dire que des travaux de peinture ou autre sont trop chers lorsque la Municipalité dépense 40 000€ pour un nouveau site Internet et des dizaines de milliers d’euros pour des consultants ou avocats en tout genre.

 

Bonne année 2018 !

 

Richard Duvauchelle (facebook.com/rduvauchelle)

Monique Fournier (monique-fournier.blogspot.com)

Bénédicte Savatier

Cédric Thoma (cedric-thoma.fr)

Rachel Bertrand

Paul Midy

1 COMMENTAIRE

  1. VISIBLEMENT et c’est sans doute le plus choquant ; un seul mot d’ordre “motus et bouches cousues” quant à l’état de dégradation des écoles. Les enfants du secteur passent après bien d’autres priorité, certainement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here