Voyage au Kirghizistan !

0
1743

De retour de 15 jours au Kirghizistan (ou Kirgistan), voici un petit récit et quelques infos qui j’espère seront utiles à des futurs voyageurs. Le Kirgistan est un pays plein d’avenir pour le tourisme. Preuve en est, nous avons croisé beaucoup de français en chemin… et quand les français commencent à arriver, c’est que le tourisme va exploser dans les années à venir !

Voyage au Kirgistan 

Durée : 15 jours

Budget : Avion 550€, Dépenses sur place 490€ (souvenirs inclus)

Jour 1 : Bishkek

Arrivée à Bishkek par le vol Turkish Airlines de 7h du matin. Nous avons rejoint le centre-ville par le mini-bus (ou mashroutka). La mashroutka, c’est LE moyen de se déplacer au Kirgistan. Il y en a partout, quasiment tout le temps, et c’est très bon marché. Nous sommes allés à la Sakura Guest House (recommandée par le Lonely) et nous n’avons pas été déçus. Les nippon-kirghiz qui tiennent l’établissement font honneur à la légendaire propreté japonaise 😉

Bishkek présente un intérêt limité. Les rues et avenues y sont surdimensionnées, tout comme les anciens édifices (souvent vides) de l’époque soviétique. La capitale est en revanche très « verte », avec de nombreux parc et endroits où trouver un peu de frais. Il existe aussi une partie moderne de la Ville, assez proche de nos standards occidentaux.

IMG_2231

Jour 2 : Bokonbaevo 

Nous avons pris au petit matin une mashroutka pour Bokonbaevo. Une fois arrivé, direction le CBT (organisme public qui organise à la fois les logements sur place et des activités, le tout en représentant la quasi totalité à ses membres). Le CBT nous a trouvés des places en yourte au bord du Lac Issyk-Kul : c’était un peu le Club Med kirghiz !

IMG_2286

L’après midi, nous avons visité le Fairy Tail Canyon puis une balade en montagne, près d’une grande chute d’eau. Un premier aperçu des beautés de la nature kirghiz.

FullSizeRender-35

Jour 3 : Karakol – Altyn Arashan 

Après une petite randonnée le matin dans les hauteurs pour admirer un point de vue du Lac Issyk-kul (et échanger – des signes – avec un kirghiz sur son âne), nous sommes repartis de Bokonbaevo en début d’après midi.

Quelques heures après, nous voici arrivés à Karakol. Au CBT, nous suivons deux personnes qui souhaitent se rendre à Altyn Arashan en 4*4. La route pour monter n’est tout simplement pas une route, on dirait le lit de la rivière lorsqu’elle est en crue. Nous ne savions pas qu’un véhicule pouvait même passer avec de tels rochers sur la route…

IMG_2304

Le soir, avant un gros orage, petite baignade dans les sources d’eau chaude naturelles. Un régale avant de partager un repas et de nous réfugier dans nos yourtes. A près de 3000m d’altitude, la température descend vite le soir.

IMG_2319

IMG_2305

Jour 4 : Retour à Karakol

Le lendemain matin, nous renonçons à nous rendre au Lac Ala Kul et redescendons les 16km à pied de la route (compter environ 3h30 de descente) avant de rejoindre une mashroutka et de rejoindre Karakol.

IMG_2329

Nous passons le reste de l’après midi à Karakol et nous arrêtons dans un café où le personnel parle anglais (fait suffisamment rare au Kirgistan pour être noté !). Nous passons la nuit à la Teskey Guest House, très propre et où le personnel est très sympathique et serviable.

Jour 5 : Excursion à Jeti Oguz

Nous partons explorer Jeti Oguz au départ de Karakol. Nous avons désespérément chercher une mashroutka pour nous y rendre, sans succès, et nous sommes donc rabattus sur un taxi.

Arrivés à Jeti Oguz, nous observons tout d’abord la célèbre montagne dite des « 7 Taureaux » avant de nous engager pour une petite marche et un pique nique jusqu’à la Vallée des Fleurs (nous avons plus vu des chardons que des fleurs mais la balade valait le coup, entouré d’animaux sauvages ou en semi-liberté).

IMG_2365

IMG_2393

Jour 6 : Départ pour Karakol 

Nous prenons la direction de Karakol, ville à partir de laquelle on peut organiser le départ vers le célèbre lac Song Kul. Le trajet a été assez long, entre la mashroutka qui ne partait pas et le taxi partagé que nous avons du prendre pour faire la dernière heure de trajet.

Nous arrivons enfin à Karakol et allons à l’agence Jailoo pour trouver un hébergement et une randonnée à cheval pour les 3 prochains jours. Jailoo est une super agence qui propose des tarifs moins chers que le CBT de Karakol et dont le personnel est très accueillant !

Nous nous sommes également baladés dans Karakol et sommes tombés sur cette affiche (de 4m par 3m), appelant à lutter contre la radicalisation islamiste. Très intéressant de voir que ce petit pays se préoccupe lui aussi de la montée de l’extrémisme.

FullSizeRender-36

Dîner revigorant dans ce café du centre-ville où la nourriture était excellente (et meilleure que les soupes au gras de mouton que nous avons goûté dans de nombreuses yourtes).

IMG_2401

Jour 7 et 8 : randonnée à cheval jusqu’au Lac Song-kul 

IMG_2510

De bonne heure, nous partons jusqu’au village de Jumal, à 1h30 en taxi de Kotchkor, pour rejoindre nos montures. Nous partons à cheval à travers la montagne. Vers 17h, nous arrivons à notre point étape du soir, un campement de yourte au milieu de la montagne.

IMG_2517 IMG_2512

Le lendemain matin, nous reprenons notre périple à cheval pour le lac Song-Kul avec passage par un col à 3 400m d’altitude. Le lac est enfin en vue et c’est en milieu d’après midi que nous rejoignons nos yourtes au bord du lac, à 3 000m d’altitude. La nuit, la température descend à 6°C dans la yourte, les couvertures ne sont pas superflues !

IMG_2564

IMG_2562

Jour 9 : Retour du Lac Song Kul 

Nous consacrons cette nouvelle journée à retourner au village où nous avions pris nos chevaux, puis à rejoindre Kotchkor dans l’après midi.

Nous sommes ensuite allés dans une boutique indiquée dans le Lonely Planet, une coopérative de femmes qui réalisent – entres autres – les célèbres shyrdak, ces tapis kirghiz que l’on retrouve partout. Nous y achetons l’un des ces tapis car les prix y sont très réduits comparés au reste du Kirgistan (compter environ 50€ pour un tapis de 140cm * 70cm). Voilà une idée cadeau sympathique !

IMG_2760

Jour 10 : Lac Kol Ukok

Au départ de Kotchkor, ce très joli lac de montagne est facilement accessible. Il suffit pour cela de faire une randonnée de plusieurs heures (nous avons mis 5h30, pauses incluses) et quelques 1000m de dénivelé pour atteindre ce splendide endroit où seules quelques yourtes vous attendent. Notre hôte de la soirée, Altyn Bek et sa famille, nous ont hébergés pour la nuit ! Le petit feu de poêle dans la yourte – alimenté par du crottin de cheval ou de la bouse de vache ! – réchauffe bien pour quelques minutes.

FullSizeRender-38

FullSizeRender-37

IMG_2646

Jour 11 : Retour à Kotchkor 

Le lendemain est consacré au retour. La descente est finalement plus longue que prévue (environ 4h30, pauses incluses) et assez éprouvante. Le reste de la journée est consacrée à un peu de repos 🙂

Jour 12, 13 : Bishkek 

Nous repartons à Bishkek pour la fin de notre voyage. Nous avons visité le bazar de Dordoi, peu connu mais pourtant gigantesque centre commercial à ciel ouvert. On y trouve de tout : des fournitures scolaires en passant par d’innombrables contrefaçons des plus grandes marques de luxe française. Le tout dans des boutiques « containers » littéralement.

IMG_2637 IMG_2641 IMG_2665 IMG_2666 IMG_2669

Bishek est aussi l’occasion d’écrire les cartes postales, goûter aux nombreuses épices, les boules de fromage ultra salées, aux sceaux de fraises et framboise et de se réhabituer peu à peu au béton de la Ville avant le retour à Paris le lendemain…

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here