Grand Parquet : tribune libre du bulletin municipal

0
316

Dans le prochain bulletin municipal (juillet-août), nous revenons sur le Grand Parquet dans le texte ci-dessous. Rappelons que chaque élu d’opposition n’a droit qu’à 400 caractères espaces compris d’expression, soit 3 Tweets par élu. Sur un bulletin municipal d’une trentaine de pages, c’est bien peu…

13254937_1020706501344564_9005642101859594432_o

Grand Parquet : 800 000€ de déficit chaque année, les explications

Plusieurs élus de la majorité municipale ont polémique par voie de presse nous accusant d’être “malhonnête” en expliquant que le Grand Parquet “rapporte de l’argent” à la Communauté de Communes, sans préciser combien. L’étude concernant les retombées économiques du Grand Parquet pour le territoire n’a démarré qu’en 2016, bien après les travaux de rénovation du site pour 14M€. Une telle étude n’aurait-elle pas du être réalisée en amont, avant d’engager autant d’argent public ? Nous ne souhaitons pas réagir aux attaques outrancières mais en rester aux faits.

Le premier fait, c’est que les contribuables bellifontains versent depuis 2009 et verseront ad vitam eternam 530 000€ par an à la Communauté de Communes pour le Grand Parquet. Pour la première fois, la majorité municipale admet que le Grand Parquet coûte de l’argent aux bellifontains alors qu’elle l’a toujours nié jusqu’à présent. A titre de comparaison, 530 000€ représente environ le montant d’impôts supplémentaires que les bellifontains paieront suite à la hausse de +5% des impôts locaux réalisée par la majorité municipale en 2016.

Il semble aujourd’hui plus opportun à la majorité municipale de dire que le Grand Parquet coûte aux bellifontains plutôt qu’à la communauté de communes. Y’aurait-il un intérêt de vouloir rassurer à tout prix les futurs nouveaux entrants de la Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau ? Ce double langage en fonction des interlocuteurs, permanent depuis plus de 10 ans, n’est pas acceptable.

Le déficit du Grand Parquet pour la Communauté de Communes se compose d’une subvention de fonctionnement de 483 000€ (dernier chiffre disponible, réalisé 2014) ainsi qu’un remboursement d’emprunt de 324 000€, soit un total de 807 000€ de déficit cumulé. Il ne s’agit pas de “faire peur” à quiconque mais de dire la vérité, pratique peu coutumière de la majorité municipale.

Ajoutons également qu’au moment des travaux en 2011, le Président F. Valletoux avait commandé au cabinet de conseil KPMG une étude de rentabilité à venir pour le site du Grand Parquet. L’objectif à tenir était alors d’atteindre 120 000€ de déficit cumulé en 2014. Force est de constater que nous en sommes très très loin.

 

Richard Duvauchelle

Monique Fournier (monique-fournier.blogspot.com)

Frédérick Junguenet

Bénédicte Savatier

Cédric Thoma (cedric-thoma.fr)

Rachel Bertrand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here