La fin des Halles à Fontainebleau ?

1
804

Bonjour à tous,

L’information est passée incognito dans les colonnes de la République de Seine et Marne la semaine dernière. Et pourtant, elle est majeure : la Halle prévue Place de la République, promise en remplacement de l’ancienne Halle en septembre 2013 puis lors de la campagne municipale, risque tout simplement de passer à la trappe. Le Maire l’annonce d’ailleurs : « On sera sans doute amener à ne pas la construire tout de suite. On verra comment fonctionne le Marché à la parisienne. »

nouvelleHalle

Extrait du programme municipal 2014 de F. Valletoux
Extrait du programme municipal 2014 de F. Valletoux

Une telle prudence est nécessairement source d’interrogations alors que l’attitude de la majorité municipale vis à vis de la construction d’une nouvelle Halle a toujours été ambigüe. Les photos de la Halle ne sont exposées sur aucun support de communication présent sur la Place, la nouvelle Halle n’a jamais été mentionnée quand le Maire a lancé une pétition en avril 2013, dans les appels d’offres la construction de la Halle est décrite comme « optionnelle » et ne figure pas dans les tranches fermes des appels d’offres.

Même sur la maquette située dans le hall de l’Hôtel de la Ville, la Halle est le seul « élément amovible » (cf le verbatim du Conseil Municipal de mars 2013) ! Autant dire que les déclarations estivales ci-dessus n’incitent guère à l’optimisme.

Je l’avais exposé et nous étions nombreux à le penser lors des débats sur la Halle l’an passé : si une nouvelle Halle n’est pas construite avant de détruire l’existante, comme cela avait été promis par le Maire dans la campagne municipale de 2008, alors les Halles à Fontainebleau ne seront plus qu’un souvenir dans l’esprit des Bellifontains… Après les élections municipales de 2014 cette fois-ci, les événements semblent malheureusement nous donner raison.

1 COMMENTAIRE

  1. A propos de la place du marché, le projet proposé par la municipalité est étonnement ressemblant à l’aménagement de nombreux centres de ville que l’on peut visiter en France : plus de voiture en surface, nombreuses terrasses de café, des jets d’eau pour le gogos et plus aucun commerce.
    Stationnement difficile pour quelqu’un qui ne connaît pas la ville, ce qui n’encourage donc pas le « tourisme ».

    Finalement, tout cela peut être « rassurant » pour un étranger à la ville : c’est partout pareil. Il y a une uniformisation des villes.

    Quant à la halle, initialement prévue, il est quasi certain qu’elle ne verra pas le jour. Pourquoi ? Parce que l’hôpital qui devait migré au Bréau ne se fera pas. Et quoi mettre à la place ?
    Qu’est-ce qu’une telle surface peut accueillir ?
    Un peu d’imagination, un maire ambitieux peut négocier une telle surface avec n’importe quelle enseigne de distribution.

    Pour Faire le point :
    – le marché est déplacé : les Bellifontains perdent une partie de leurs repères, donc ne suivent pas forcément les commerçants.
    – On installe un supermarché à quelques centaines de mètres : les « petits commerces » sont tués, parce que « La » grande surface aura « cassé » les prix
    – Mais Monsieur le Maire sortira vainqueur de la lutte contre les prix, comme on dit maintenant !

    Nous avons une expérience personnelle à ce propos : nous sommes Etampois de naissance.

    Fin des années 70, ou début 80, à Etampes, nous avons eu un Maire communiste.
    Il a réussi à ce qu’un magasin s’installe en plein centre ville. Depus, l

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here