40 CRS, des renforts de police et des barrières anti-émeutes pour détruire la Halle du Marché

1
1706

Cher tous,

C’est du rarement voire du jamais vu à Fontainebleau. Des effectifs de la police municipale au complet, des renforts de la police nationale dont la Brigade Anti-Criminalité, des agents de sécurité avec des chiens et 40 CRS ! Pourquoi tant de monde ? Pour la démolition de la Halle du Marché, what else !

photo1

Toute ces forces de l’ordre pour quoi au final ? Pour rien. Aucun forain, aucun riverain, aucun client n’a fait de résistance pour évacuer les lieux. Les Bellifontains ne sont pas tous irrespectueux du droit et de la morale. Après avoir décrit dans tous les médias les opposants comme des « extrêmistes », prêts à tout y compris à « s’enchaîner », le maire sortant en est pour son argent (enfin, plus précisément pour « notre argent » car ce sont les contribuables toutes ces fantaisies !) et pour un gros mensonge supplémentaire. Aucun incident donc, les Bellifontains sont des gens civilisés, certains qui le sont beaucoup moins semblent l’oublier…

photo2

Cet après-midi donc, les barrières autour de la Place de la République ont été installées (des barrières anti-émeutes s’il vous plaît) et Eiffage est venu une nouvelle fois démonter l’électricité (lors du coup de force, cette dépose avait coûté 20 000€. Une telle opération le dimanche se chiffre donc à au moins 40 000€, soit davantage que le coût de démolition de la Halle !).Les engins de démolition sont attendus ce soir ou demain au petit matin pour le premier coup de pelleteuse.

Une nouvelle fois, la méthode pourrait être plus élégante : le maire sortant n’était toujours pas sur place. Certains adjoints au maire qualifieraient certainement de nouveau cette attitude de « méthode de malpropre ». 

A suivre.

photo3

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here