Conseil Municipal de Fontainebleau du 25 mars : résultats de l’année 2012, attribution de subventions…

0
570

fb

Cher tous,

Lundi 25 mars à 20h30 a lieu le Conseil Municipal de Fontainebleau à l’Hôtel de Ville ouvert au public. Beaucoup de points ont été retirés de l’ordre du jour entre la Commission Finances du 18 mars (retrouvez le dossier complet ici) et l’ordre du jour final… On distingue notamment le retrait de la cession du 88 rue Grande à la SEM Pays de Fontainebleau pour 878 000€, l’acquisition de la Chapelle de la Bonne-Dame à l’Etat ou l’élection d’un adjoint au Maire.

Parmi les points notables à l’ordre du jour, on retiendra :

L’approbation des résultats de l’année 2012 : un article précédent dans ce blog y revient longuement.

Le vote d’un budget supplémentaire pour 2013 : ce budget vient compléter le budget initial 2013 voté lors du dernier Conseil Municipal.  Ce budget supplémentaire reprend les résultats de l’année 2012 et les réintègre au budget de cette année. Il accorde également les subventions aux associations et « ajuste » certaines dépenses et recettes.

On notera cependant que les recettes courantes continuent d’augmenter, notamment fiscales (+360 000€, soit un total de 10 193 205€). Dans le même temps, les dépenses courantes augmentent elles aussi… par exemple, 153 000€ supplémentaires seront consacrés aux « travaux de voirie suite aux intempéries de l’hiver, enveloppe concernant les jumelages et divers ajustements ». Le rebouchage de trous coûtent cher à Fontainebleau !

Au final, l’épargne disponible pour investir après toutes ces modifications s’établit modiquement à 251 427€ ! En clair, si la Ville investit plus que cette somme, elle devra trouver des ressources complémentaires, en s’endettant et/ou en procédant à de nouvelles cessions (88 rue Grande… ?). 251 427€ représente, à titre indicatif, l’équivalent des travaux 2012 du secteur jeunesse/enfance (hors écoles), deux fois moins que les fonds consacrés à la Requalification Urbaine en 2012 (pour du papier et une maquette…), 4 fois moins que les travaux réalisés dans le secteur Corot/Pasteur/Glaïeuls, 10 fois moins que le budget annuel annoncé par la Municipalité pour les travaux de la Place de la République … Autrement dit, disposer de seulement 250 000€ en début d’année pour investir montre que la Ville est très très loin de pouvoir financer quoi que ce soit !

Subventions : les choix budgétaires en matière de subventions sont surprenants. D’un côté, les associations à caractère social, pourtant indispensables en période de crise, ne voient pas leur subvention augmenter. Les Restos du Coeur qui font un travail remarquable, avaient demandé 800€ : la proposition de la Municipalité n’est que de 600€. Le Secours Catholique souhaitait une subvention de 4000€ : la Ville leur accorde 1200€. De l’autre, une nouvelle association culturelle se voit par exemple doter d’une subvention de 14 000€ !

Sans stigmatiser qui que ce soit, l’attribution de subventions doit tenir compte du contexte de crise dans lequel se trouve notre pays.

Encore plus surprenant, certaines associations pourtant sollicitées régulièrement par la Ville semblent faire les frais du mécontentement municipal à leur égard : l’association des commerçants, qui participe aux animations de la Ville toute l’année (Naturiales, Fête des Pères et des Mères, Noël…) se voit proposer une diminution par plus de 5 de sa subvention ! Y’aurait-il des représailles dans l’air ? Nous avons déposé un amendement afin de rétablir un montant de subventions conforme aux attentes de la Ville, c’est à dire à son niveau des années passées.

Rendez-vous demain à 20h30 à l’Hôtel de Ville !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here