Communiqués de presse : Vinci et Fédération Hospitalière de France

0
595

Cher tous,

Vous trouverez ci-dessous, pour information, les communiqués de presse que nous avions fait parvenir à la République de Seine et Marne la semaine passée et qui n’ont malheureusement pas été repris dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Celui concernant Vinci illustre que l’affaire est loin d’être soldée pour les contribuables Bellifontains : la Ville a gagné le droit de signer avec Interparking, en revanche, l’indemnisation de Vinci est reportée à un jugement au fond, qui n’interviendra qu’après les élections municipales.

Celui concernant la Fédération Hospitalière de France rappelle que ce mandat, obtenu grâce aux suffrages des Bellifontains en 2008, doit également servir à la Ville de Fontainebleau.

Communiqué de presse : Vinci, un risque financier majeur pour l’avenir

Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma, élus d’opposition à Fontainebleau reviennent sur les récentes décisions judiciaires entre Vinci et la Ville de Fontainebleau.

« Si la Municipalité pense qu’en gagnant deux référés contre la société Vinci, lui conférant simplement le droit de signer un nouveau contrat de délégation avec Interparking, tous les ennuis de la Ville de Fontainebleau sont terminés, alors on atteint un niveau d’incompétence rare ! Nous invitons la Municipalité à se repencher dans les concepts de base du Droit Administratif et en premier lieu sur ce principe : un référé s’intéresse à l’urgence de suspendre une décision, sans toujours préjuger du fond de l’affaire. Le juge a estimé que les demandes de Vinci ne présentaient pas un caractère d’urgence vitale et en conséquence a renvoyé la question de l’indemnisation au fond. »

« Ce renvoi au fond ne sera jugé que dans quelques mois voire quelques années, le temps judiciaire n’ayant que faire des échéances politiques. Ce cadeau empoisonné sera, espérons-le, l’un des derniers de la Municipalité actuelle. L’héritage de cette mandature sera lourd du point de vue financier mais bien léger du côté des réalisations concrètes… » concluent Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma.

Communiqué de presse Fédération Hospitalière de France : les Bellifontains ne veulent pas être laissés pour compte !

Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma, élus d’opposition à Fontainebleau reviennent sur la réelection du Maire de Fontainebleau à la Présidence de la Fédération Hospitalière de France.

«  Avec les pleins-pouvoirs en étant réélu à la Présidence de la Fédération Hospitalière de France, il n’y aujourd’hui plus aucune excuse à ce que le dossier de l’hôpital Bellifontain n’avance pas. Chaque année électorale, les Bellifontains reçoivent dans leur boîte aux lettres un courrier leur indiquant que les travaux de l’hôpital démarreront l’année suivante. Ce fut le cas lors des élections régionales en 2010, puis des élections législatives en 2012 et maintenant la Municipalité annonce des travaux pour 2014.   »

« Il faut de temps en temps que les dossiers avancent concrètement et pas uniquement dans les discours. Nous serons extrêmement vigilants à ce que nouveau mandat, obtenu en tant que Maire de Fontainebleau, serve réellement aux Bellifontains et pas uniquement à Frédéric Valletoux. » concluent Emmanuel Bosq, Paule Svatek et Cédric Thoma.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here