La grogne des commerçants du marché de Fontainebleau

0
688

Cher tous,

En cette rentrée 2012, les commerçants du marché ont décidé de faire entendre leur voix sur le projet de destruction de la Halle du Marché Place de la République. Ils ont pris l’initiative d’informer leurs clients sur les risques encourus pour leur activité à travers un document de soutien. Ce document expliquait que, faute d’argent, la Municipalité serait dans l’incapacité de reconstruire une Halle et donc que le marché en pâtirait. Pour les forains, la Halle du Marché est un outil de travail et un gage d’attractivité supplémentaire pour le Marché de Fontainebleau. Les commerçants désirent avant tout que la Ville leur soumette un plan de financement crédible et réaliste. Quoi de plus légitime ?

La réponse ne s’est pas faite attendre puisque la Municipalité a décidé – pour amorcer le dialogue certainement… – d’envoyer à tous les forains un courrier rappelant qu’il était interdit de distribuer ce type de documents sur le marché et que la « concertation » était en cours. C’est sûr que répondre à un tract par un courrier indiquant que « les infractions dont il s’agit ne pas mineures », menace à peine voilée, est le meilleur moyen d’amplifier le processus de concertation ! Mieux, envoyer un premier avertissement au président du syndicat indiquant qu’au second une exclusion temporaire serait prononcée, est un comble lorsque l’on se dit « attentif » et « à l’écoute ».

La réponse du berger à la bergère est arrivée rapidement : des affichettes ont été apposées sur un certain nombre de stands précisant qu’informer les clients était impossible sur le marché. La Municipalité n’a pas dû apprécier… suite au prochain épisode.

Lors du Conseil Municipal d’hier soir, mon collègue Emmanuel Bosq a posé une question orale sur le plan de financement de l’opération Place de la République, en indiquant que jusqu’à présent, personne ne savait comment la Ville allait financer une opération à 8M€. La réponse valait son pesant de cacahuète. Le Maire a qualifié ce chiffre de 8M€ de « fantaisiste », que le budget de l’opération n’était pas défini et qu’il fallait encore attendre de voir le montant de subventions. Ce chiffre a pourtant écrit dans la presse et a été évoqué lors de réunions publiques ; bref.

Il reste que ne pas savoir combien va coûter une opération, ni comment la Ville compte le financer et sur quelle durée, est un peu inquiétant lorsqu’on confirme que la Halle du Marché doit être détruite à l’été 2013 ! Irresponsable correspondrait peut être même mieux qu’inquiétant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here