Retour sur le Conseil Municipal du 9 juillet 2012

0
540

Cher tous,

La séance du Conseil Municipal du 9 juillet dernier a indéniablement été agitée, trop agitée. Le public était largement présent, signe de vitalité des citoyens, et nous pouvons nous en féliciter. Pour autant, il est indispensable qu’à l’avenir le débat puisse se concentrer sur des questions de fond. Le respect est également important : respect des interventions qui sont faites par les élus – fussent-ils d’opposition -, respect dans les réponses qui leur sont apportées, respect réciproque des personnes autour de la table.

Nous avons, avec M. Bosq et Mme Svatek, veiller à rester tout au long du Conseil Municipal sur des interventions de fond, en respectant la prise de parole. Nous ne pouvons qu’être affligés lorsque nos questions précises n’ont pas trouvé réponse. Nous passerons sur les attaques personnelles qui ne grandissent pas ceux qui les font.

Au cours de ce Conseil Municipal, trois sujets principaux ont pu être évoqués :

l’avenir des cinémas de Fontainebleau : le choix politique est à faire entre la Halle de Villars et le centre-ville. Le soutien financier majoritaire de la SEM Butte Monceau (à hauteur de 62,5%), dont le Conseil d’Administration est composé de qutre élus Bellifontain dont son Président, implique d’exercer pleinement ses responsabilités d’élus. Le choix d’un cinéma à la Halle de Villars fera inexorablement « glisser » une partie du public de centre-ville vers la Halle de Villars, avec au mieux une réduction conséquente de l’activité de l’Ermitage (et son impact sur l’animation et le commerce environnant), au pire une fermeture d’ici quelques années. Devons-nous subventionner une telle opération dans ces conditions ? Nous y reviendrons.

la Halle aux Fourrages : c’est un dossier complexe. De l’activité économique est prévue sur ce site, tout le monde s’en félicite. La mise en musique de l’ensemble est cependant plus poussive et d’autres solutions (nous avions proposé la mise en place d’un bail à construction, permettant de garder l’emprise foncière tout en permettant d’y développer de l’activité économique rapidement) auraient a minima pu être étudiées. Un riverain présent dans le public a exprimé son désarroi face au manque d’information et de concertation du voisinage sur ce dossier.

la Bibliothèque : nous avons souhaité poser une question orale sur le dossier de la Bibliothèque. Jusqu’à présent, lorsque nous étions dans la majorité municipale, nous étions tous au courant du besoin de rénover la toiture de la bibliothèque. C’était sans compter sur les toutes récentes expertises de sécurité qui indiquent que le bâtiment est dans un état précaire. Tellement précaire que le personnel et les collections doivent être évacués pour mise en sécurité. La facture sur les travaux (ce n’est maintenant plus de l’entretien régulier mais du gros oeuvre…) s’en ressentira. La date des travaux est avancée à septembre 2012 pour un montant indéterminé.

A l’attention de toutes celles et tous ceux qui n’ont pas pu se rendre au Conseil, nous avons réalisé un compte rendu des interventions (avec ici ou là un verbatim à l’appui). Cela vient compléter le maigre document adopté à chaque début de Conseil intitulé « compte-rendu succinct ».

Vous pourrez ainsi vous rendre compte par vous-même de la nature des interventions et des réponses apportées ou non.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here