Paule Svatek, adjointe au Maire, quitte également la majorité municipale

0
935

 

Cher tous,

Le Conseil Municipal a appris jeudi soir, dans un courrier envoyé à l’ensemble des Conseillers Municipaux, la décision de Paule Svatek, adjointe au Maire en charge de la démocratie locale et de la vie associative, de quitter la majorité municipale.

Comme Emmanuel Bosq et moi-même, elle reprend sa liberté de parole, sans avoir jamais perdu sa liberté de pensée. Nous saluons et respectons sa décision et nous ne pouvons que rendre hommage à son implication au sein de la majorité municipale pendant ces quatre années.

Il faut toujours faire preuve de courage politique dans ces moments là, qui ne sont jamais évidents. Nous sommes pleinement en phase sur les réflexions de fond et les problèmes de méthode soulignés. Nul doute que nous pourrons travailler ensemble à l’avenir, pour constituer une opposition solide et responsable, porteuse d’une vision pour Fontainebleau. Nous continuerons bien entendu à toujours veiller au respect des personnes pour se concentrer sur les arguments de fond.

Une remarque en passant sur l’article du Parisien ci-dessous : Attendre que la Commission Départementale d’Aménagement Commerciale (CDAC) donne son accord avant de concerter la population, c’est engagé des fonds, dans la réalisation du dossier préalablementétudié  par la Direction Régionale des Affaires Culturelles avant d’être présenté à la CDAC, dans des études d’architecte ainsi que dans la réalisation d’un business plan.

Une fois ces dépenses engagées, la marge de manoeuvre pour la négociation est forcément restreinte voire inexistante, les uns et les autres ne souhaitant pas multiplier les dépenses pour rien. La « concertation » se transforme donc en « information » ou en « communication » selon les cas… la méthode, encore et toujours !

Au sujet des cinémas, une réunion publique est organisée demain à l’Ermitage à 18h. Le texte d’invitation vise clairement l’Association pour les Cinémas de Centre-Ville de Fontainebleau, ce qui est fort regrettable, l’agressivité n’ayant jamais fait avancer le débat.

Il est encore plus dommage que ce ne soit pas la Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau (CCPF) ou la Ville de Fontainebleau qui organisent ce débat, sachant que les capitaux pour le projet Halle de Villars sont majoritairement apportés par la SEM Butte Monceau (62,5%) dont l’actionnaire majoritaire est la CCPF et dont le Conseil d’Administration est majoritairement composé d’élus (4 administrateurs siègent au Conseil Municipal de Fontainebleau)…

 

Encore un élu de la majorité qui claque la porte
Nouvelle tourmente au sein de la majorité municipale du maire UMP de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, alors que le dernier conseil municipal avant l’été doit se tenir ce soir en mairie, à 20h30. Après Cédric Thoma et Emmanuel Bosq, conseillers municipaux, le 20 juin,  c’est au tour de Paule Svatek, adjointe au maire, de quitter avec fracas le groupe majoritaire.
Dans un courrier du 5 juillet, adressé au maire, elle annonce qu’elle lui rend l’ensemble de ses délégations, en apportant de sévères critiques sur sa méthode de management. Elle parle « d’un échec de la démocratie locale et du manque de concertation interne pour les projets d’envergure de la ville : création d’une société publique locale, programme de l’habitat, plan de circulation ». Elle affirme aussi que « le financement de la nouvelle halle du marché ne sera pas assuré ». Dernier point qui fait polémique : l’implantation d’un cinéma multiplexe au Bréau, grâce à la société d’économie mixte de la Butte-Monceau. « Je dénonce l’absence totale de transparence dans ce dossier. »
Cette nouvelle fait le miel de l’opposition municipale, notamment sur les blogs. Ce qui risque de faire monter la tension ce soir. De son côté, Frédéric Valletoux affirme que « Paule Svatek déforme la vérité. Le projet de la halle du marché se fera. Pour l’instant, c’est le temps des demandes de subventions et des études architecturales, sachant que les travaux de la halle ne démarreront qu’en 2014. Concernant le dossier du multiplexe, il ne sera pas à l’ordre du jour ce soir. On attend d’abord que la commission départementale d’aménagement commercial donne son accord. Enfin, on ne peut pas nous critiquer sur l’absence de concertation auprès du public. C’est faux! »
Pascal Villebeuf | Publié le 09.07.2012   Le Parisien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here