La communauté de communes va – enfin – s’élargir !

0
657

Cher tous,

Il aura fallu du temps pour que les choses se décident mais aujourd’hui l’entrée de Recloses et Bourron-Marlotte dans la communauté de communes du Pays de Fontainebleau (CCPF) est enfin acquise. Après un accord de Fontainebleau et d’Avon à de nombreuses reprises, puis un changement de Présidence à la tête de la CCPF (Odette Hugot démissionnant et Frédéric Valletoux étant élu), un revirement avonnais sur son avis initial a modifié les cartes et bloqué le processus d’entrée de Bourron et Recloses…

C’est finalement la loi rationnalisant la carte intercommunale qui a débloqué la situation. En effet, les préfets ont été chargés de dessiner les contours des communautés de communes en intégrant l’ensemble des communes qui n’étaient pas encore membre d’une communauté. La carte de la CCPF inclut ainsi Bourron, Recloses et puis, à terme, des communes membres de communautés voisines (Samois sur Seine, Barbizon etc). Le préfet a rendu sa copie en décembre dernier (la date limite était fixée au 31 décembre 2011), l’avis sur le schéma départemental étant positif (il fallait pour en faire des modifications une majorité des 2/3), le préfet a pris un arrêté d’extension du périmètre de la CCPF le 5 janvier 2012.

Prochaine étape : le vote de Fontainebleau et d’Avon sur l’entrée de Bourron et Recloses. Les règles d’approbation étant modifiées par rapport aux majorités « usuelles » (le préfet a de « superpouvoirs » temporaires), le vote positif de Fontainebleau suffit pour accepter les nouveaux entrants. Le Conseil municipal de Fontainebleau se réunit lundi prochain avec comme point à l’ordre du jour, l’arrivée de Bourron-Marlotte et Recloses à la CCPF, vote qui ne devrait pas poser de problèmes particuliers.

L’entrée officielle devrait se faire avant le 1er juin 2012. Ouf ! Avec cet élargissement, c’est toute la CCPF qui va pouvoir être remise sur les rails , étudier de nouveaux dossiers et se doter éventuellement de nouvelles compétences : la mutualisation des équipements sportifs par exemple, ou encore la compétence culture sont autant de pistes pour l’avenir.

Somme toute, cette entrée marque la fin d’une ère où deux villes voisines se regardaient en chien de faïence et le début d’une autre où les petits nouveaux auront forcément une place importante dans les bonnes relations entre tous et les projets qui émergeront ! A l’avenir, les communes ont toutes intérêt à travailler ensemble : Fontainebleau est une ville centre certes, mais Fontainebleau a besoin des communes alentours comme ces dernières ont besoin d’elle. Dès lors, travailler ensemble est non seulement logique mais c’est surtout beaucoup de bon sens…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here