Une nouvelle expo au château de Fontainebleau !

0
681

Le Parisien, par Pascal Villebeuf :
Le 20 mars, la France célébrera les deux cents ans de la naissance du roi de Rome, baptisé l’Aiglon, fils unique de Napoléon Ier. A cette occasion, le château de Fontainebleau inaugure aujourd’hui une exposition événement qui évoque de façon brillante les premières années du futur et ephémère Napoléon II, qui mourut, en exil à Vienne, de la tuberculose , en 1832.

L’occasion pour les visiteurs de découvrir des pièces uniques et de grande valeur, créées spécialement pour l’Aiglon. Aux commandes de cette exposition, deux conservateurs de talent, Christophe Beyeler et Vincent Cochet. Ils nous servent de guide pour cette exposition.

« Cette naissance constituait un événement extraordinaire pour Napoléon Ier. Elle a donné lieu à des réjouissances populaires, organisées notamment à Saint-Cloud, Bruxelles et Fontainebleau. Les meilleurs artistes ont réalisé des splendides portraits ou sculptures de l’enfant », confient ces derniers. A l’entrée de l’exposition, une lumineuse huile de François Gérard. A droite, une vitrine montre de magnifiques robes en lin fabriquées spécialement pour le roi de Rome. « On en a dénombré une vingtaine, sans compter le linge d’accouchement. Au total, c’est près de 200000 F or de vêtements, correspondant à l’équipement de plusieurs régiments qui ont été investis par l’empereur. » A côté, un luxueux berceau en loupe d’orme et bronze doré. Plus loin, l’exposition montre l’exploitation politique de la naissance de Napéoléon, François, Joseph, Charles Bonaparte. On d’abord un immense dessin, qui montre Napoléon Ier brandissant le roi de Rome, à l’occasion de son baptème, devant une foule de courtisans. A côté, une splendide aquarelle montre Napoléon, l’enfant et sa mère, l’impératrice Marie-Louise. Elle provient d’une collection privée américaine et serait estimé 1 M$. A noter que la nounou du roi de Rome, Madame de Montesquiou, n’est autre que l’aïeule d’Estrella de Cordon, propriétaire du château de Bourron-Marlotte.

Une vitrine montre les jouets spécialement fabriqués pour l’enfant. D’abord des hochets à bout de corail, mais aussi des armes miniatures : fusil, sabre où la lame est remplacée par un fanon de baleine, jeux de cartes… L’exposition continue dans le musée Napoléon I er avec la présentation de souvenirs de l’Aiglon, devenu duc de Reichstadt, où l’on voit notamment son masque mortuaire. Et plein d’autres surprises à découvrir.

Dès demain à partir de 9 heures et jusqu’au 23 mai. Tarif: 10 €, comprenant également le circuit des grands appartements. A noter que des visites guidées sont organisées à partir du samedi 5 mars (14,50 €).
Rens. www.chateaudefontainebleau.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here