F. Mitterand : Musée de l’histoire de France « pas à Fontainebleau »

0
711

Cher tous,

Ce matin sur Europe 1, le ministre Frédéric Mitterand annonçait que le musée de l’Histoire de France ne serait pas à Fontainebleau. C’est évidemment une grande déception pour le dossier bellifontain qui présentait de nombreux atouts : depuis un site existant jusqu’à la mise en place d’une navette directe entre la gare et le futur musée et un soutien local très fort.

Le lieu du futur musée n’est pas encore arrêter mais Fontainebleau ne figure plus dans la liste des finalistes. Pour autant, de vraies questions subsistent sur ce musée : après avoir évoqué Fontainebleau, l’Île Seguin à Boulogne, l’implantation du musée n’est toujours pas décidée. Au regard de l’état des finances publiques en 2010, il faudrait pourtant que le musée puisse s’implanter dans un site déjà prêt à l’accueillir… comme seul le proposait Fontainebleau. Alors, musée ou pas musée ? Si oui, quand et où ?

PARIS, 16 mai 2010 (AFP) – Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a exclu dimanche que Fontainebleau (Seine-et-Marne) puisse devenir le site du futur musée d’histoire de France.

« La Maison de l’Histoire de France sera composée de trois choses : de l’ensemble des musées historiques français, d’un portail, et puis d’un lieu qui permettra aux familles de visiter la chronologie, mais aussi de voir des films, des colloques, etc. », a rappelé le ministre lors du Grand Rendez-vous Europe1/Aujourd’hui en France. « A mon avis il ne faut pas que ce soit dans un lieu qui soit uniquement consacré à l’histoire de la monarchie française. L’histoire de France ce n’est pas uniquement l’histoire de la monarchie », a expliqué le ministre. « Donc pas à Fontainebleau, qui est par ailleurs un magnifique musée admirablement entretenu et admirablement dirigé », a-t-il ajouté. Dans un rapport rendu en mai 2009, l’historien Jean-Pierre Rioux avait mis l’accent sur cinq sites possibles pour accueillir le musée d’histoire de France que Nicolas Sarkozy a décidé de créer : Vincennes, les Invalides, Fontainebleau, le Grand Palais et le Palais de Chaillot. Fin septembre 2009, Jean-François Hebert, l’ancien directeur du cabinet de Christine Albanel, la précédente ministre de la Culture, a été nommé à la présidence de l’établissement public de Fontainebleau, mais également comme responsable du projet de musée d’histoire de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here