Attention aux violences dans la région !

0
580

Deux jeunes, originaires du quartier de la Butte-Montceau à Avon, étaient activement recherchés par les policiers de Fontainebleau. Ils sont soupçonnés d’avoir participé, dimanche, au tabassage en règle d’un mineur de 16 ans.
Ce dernier souffre d’un traumatisme crânien, d’une fracture ouverte du nez, de nombreux hématomes et d’un grand choc psychologique.

Le médecin lui a prescrit dix jours d’incapacité totale de travail (ITT).

« Vide tes poches! »

Cette très violente agression s’est déroulée dimanche à l’aube. Il est 5h30 quand trois jeunes mineurs sortent d’une soirée dans le centre-ville d’Avon. Ils habitent le quartier de la Butte-Montceau.
Pour éviter de faire un grand détour, ils décident de passer par la forêt. Soudain, ils sont abordés par trois autres jeunes qui leur réclament d’abord des cigarettes. Ils n’en ont pas.
Très vite, le ton monte. L’un des trois mineurs est pris à partie : « Vide tes poches! » Et il reçoit un premier coup de poing au visage et des insultes. Il réplique. Mais il prend alors un coup de tête et un autre coup de poing. Il tombe à terre.
Là, il va subir un véritable calvaire. Son agresseur le relève et commence à l’étrangler par une clé de bras. Il témoignera avoir failli perdre connaissance au moment où il a reçu un coup de genou au ventre.

« Tu veux que je te bute? »

Mais cela n’est pas suffisant. L’un des comparses lui subtilise sa planche de skateboard et s’en sert pour le frapper à la tête.
Puis c’est un autre coup de genou et un coup de pied au visage. On lui fouille les poches. Et comme il ne veut pas lever les mains en l’air, il est menacé de mort : « Tu veux que je te bute? » Ses agresseurs lui réclament le code de sa carte bancaire. Il refuse. Finalement, ils vont lui dérober son téléphone portable, un BlackBerry. Ils s’emparent également du téléphone de l’un des deux amis de la victime. Puis le trio s’enfuit.
Après trois jours d’enquête, un suspect avait été arrêté avant-hier. Mais il a été mis finalement hors de cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here