Information : Les employés du chà¢teau en grà¨ve…

0
616

fontainebleau_chateau_front

LE PARISIEN

Nous sommes en sous-effectif, alors que la direction nous avait promis que la création dâ??un établissement public permettrait de dégager plus de moyens. Nous sommes inquiets pour lâ??avenir », confie Dominique Perrin, délégué CGT du personnel du chà¢teau de Fontainebleau. Hier, toute la journée, une partie des 70 surveillants du palais était en grà¨ve et occupait lâ??entrée du musée et ses caisses. Du coup, les touristes pouvaient entrer sans payer. Objectif : informer le public sur les suppressions dâ??emplois publics, dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP) et évoquer les problà¨mes particuliers du chà¢teau.
Les syndicats avancent des chiffres. « Depuis septembre 2006, nous avons perdu 17 postes de surveillant, dus à  des mutations ou des retraites. On a réussi à  obtenir quatre postes de remplacement. Mais dans quelques jours, deux vont sâ??en aller. Dans les salles du musée, nous devons àªtre 18 personnes minimum pour surveiller le circuit des grands appartements. Mais souvent, nous sommes obligés de fermer certaines salles, faute dâ??effectifs suffisants », souligne Alexandre, un autre syndicaliste.
Pour les surveillants des jardins, câ??est pire. « Voilà  huit ans, nous étions encore une vingtaine. A présent, nous ne sommes plus que 3 ou 4 par jour à  oeuvrer. Du coup, la sécurité nâ??est pas assurée. Le jardin anglais, lâ??un des plus vastes du palais, est souvent fermé au public. Ce nâ??est pas normal », confie un agent. La CGT sâ??interroge, alors que la direction organisera le 15 décembre le premier conseil dâ??administration de lâ??Etablissement public administratif de Fontainebleau.
« La création dâ??un EPA est ambiguà« si lâ??Etat ne nous soutient pas avec des moyens conséquents. Comment peut-on vouloir doubler le chiffre de fréquentation du chà¢teau avec lâ??ouverture de nouvelles salles et des horaires élargis, sans personnel supplémentaire. Cela crée déjà  des problà¨mes de tension avec lâ??encadrement. On nous parle du recrutement dâ??un juriste, dâ??un directeur des ressources humaines, dâ??un responsable informatique, mais il y a un véritable besoin dâ??agents de surveillance. Lâ??EPA risque de ne disposer que dâ??un budget fragile. Nous espérons àªtre associés de faà§on étroite aux décisions de lâ??EPA. Mais nous nâ??aurons que de 2 sià¨ges sur 15. » Le travail devait reprendre ce matin.
Pas question de laisser des salles fermées au public » JEAN-FRANà?OIS HEBERT, responsable de lâ??EPA

A l’écoute des inquiétudes du personnel, Jean-Franà§ois Hébert, responsable de lâ??EPA du chà¢teau de Fontainebleau, se veut rassurant. « Le 15 décembre, nous allons justement évoquer le budget et les projets 2010. Je suis confiant. Nous allons trouver les moyens nécessaires à  nos ambitions. Et lâ??Etat nous soutiendra car ce monument unique en France le mérite.

Concernant le personnel, comme nous disposons dâ??une autonomie financià¨re, nous pourrons embaucher des agents selon nos besoins. Il nâ??est pas question de laisser des salles fermées au public. Notre but, câ??est justement dâ??élargir lâ??offre des lieux à  visiter. Bien sà»r, lâ??année 2009 a été moins bonne quâ??en 2008. Mais je pense quâ??il sâ??agit dâ??une crise passagà¨re de fréquentation touristique qui est observée un peu partout en France. Nous allons tout faire pour que les entrées remontent, grà¢ce à  de nombreux projets innovants, comme une exposition sur le thà¨me dâ??Henri IV et bien dâ??autres choses. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here