Huchon nous prend pour des pigeons…

4
745

Des poulets en batterie, c'est comme des usagers en petit gris...

Cher tous,

Chaque jour apporte son lot de petites histoires dans les transports. Peut-àªtre ne devrais je pas tant y pràªter attention et pourtant. Voici la dernià¨re : train de 17h31 à  la Gare de Lyon direction Fontainebleau. Un petit gris nous attend, jusque là  rien de nouveau (à§a fait màªme 40 ans qu’il n’y a rien de neuf en circulation sur cette ligne donc bon on s’habitue !). Les portes se ferment, le train part.

Il parcourt péniblement 300m avant de stopper net. Premià¨re attente ; 5mn avant que le conducteur donne enfin signe de vie. Il y a un problà¨me technique, nous allons rester stationner quelques instants.

Ce langage pseudo-savant me met toujours de mauvaise humeur, les raisons invoquées étant plus que floues ! Nouveau temps d’attente environ 10mn (c’est long 10mn dans un petit gris plein à  craquer !). Nouvelle annonce qui nous dit qu’une décision va « àªtre prise rapidement ». Les voyageurs commencent à  soupirer : « rapidement » en langage Transilien signifie qu’on est coincé pour un bon bout de temps.

Enfin, aprà¨s 45mn passées à  300m de la Gare de Lyon on nous dit que nous rentrons en gare !! Le train fait donc demi-tour. Incroyable et déroutant à  la fois !

Je saute donc dans un autre train (18h16) pour rentrer à  Fontainebleau… un petit gris lui aussi ! Je voyage debout, serré avec d’autres voyageurs, dans un train qui saute à  chaque caillou. Les bétaillà¨res sont plus confortables assurément.

Conclusion : Mis à  part qu’on nous prend pour des c**s, on notera le peu de volonté d’améliorer les choses. Les nouveaux trains commandés n’iront pas aux lignes partant de Gare de Lyon. Nous garderons nos petit gris vétustes et tombant en panne dans lesquels on nous aligne comme des sardines.
Aprà¨s réflexion, certains montrent de l’intéràªt pour les sardines ; pour les « usagers » (attention, en langage STIF, un voyageur n’est pas un « client » mais un « usager » forcé d’accepter son sort !), on ne montre que du mépris et du désintéràªt… Monsieur Huchon, prenez la ligne R du Transilien pour comprendre, à§a vous changera de la voiture avec chauffeur 🙂 !

ps : Les poulets en batterie, c’est comme les usagers en petit gris…

4 Commentaires

  1. Poules, pigeons, bétail… C’est l’idée qui compte. Et puis l’exemple des batteries de poulets illustre bien les conditions de transport en petit gris 🙂

  2. Les bellifontains et avonnais sont aussi des pigeons: beaucoup de dépenses pour faire une gare routià¨re désertique indigne màªme d’une ville de banlieue et un aménagement minéral autour de la gare, allons-y pour la construction de mur et muret, et pas d’escalier roulant ni d’ascenseur: trop couteux?
    Handicapés, personnes chargées de bagages,accompagnées d’enfants en poussette, personnes à¢gées, rien pour vous!
    Alors pas content?

  3. Si je ne me trompe pas, les travaux d’accessibilité pour personnes à  mobilité réduite sont en cours, le hall de gare est en train d’àªtre refait, et la signalétique aussi.
    En bref, le projet n’est pas terminé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here