Point de vue : Yves Jégo tàªte de liste en Seine et Marne !

1
751

yves-jego_510

Cher tous,

Ca y est c’est officiel, c’est Yves Jégo qui conduira la liste UMP en Seine et Marne. Le député-maire de Montereau, ancien Secrétaire d’Etat à  l’Outre-Mer a été désigné pour porter les couleurs de l’UMP dans le département. Certains mauvaises langues de l’AFP notamment ont soutenu que Frédéric Valletoux, porte parole adjoint de la campagne de Valérie Pécresse avait été volontairement mis de cà´té. Pour en avoir discuté avec l’intéressé pas plus tard qu’hier, les raisons sont simples : le rà´le de porte parole lui convient parfaitement vu la tà¢che qu’elle représente. Le maire de Fontainebleau, qui compte mener campagne pleinement, préfà¨re aussi se préserver pour de futures échéances locales… à  suivre 😉

Pour info, voici l’article de l’AFP en question :

M. Jégo est membre de l’équipe de campagne de Valérie Pécresse, chef de file de l’UMP pour les élections régionales. Il est chargé des relations avec les élus.

S’il sià¨ge en mars prochain, l’ancien secrétaire d’Etat sera obligé de renoncer à  l’un de ses deux mandats actuels, à  moins d’un retour au gouvernement.

M. Jégo a été préféré à  Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, porte-parole adjoint de la campagne de Mme Pécresse.

Le parachutage dans le Val-d’Oise de la porte-parole de Mme Pécresse, Rama Yade, devant ou derrià¨re Axel Poniatowski, est possible, mais ne reste à  ce stade qu’une « piste », selon l’une de ces sources.

Mme Yade serait attirée dans le Val-d’Oise par la perspective d’un sià¨ge de député. Elle lorgnerait sur le fauteuil détenu actuellement par Yanick Paternotte.

Pour l’Essonne, de fortes pressions sont exercées sur la secrétaire d’Etat au Développement de l’Economie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet, conseillà¨re régionale sortante, pour qu’elle accepte de conduire la liste UMP.

Dans les Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi est pràªt à  s’effacer derrià¨re André Santini (Nouveau Centre), si l’ancien ministre accepte une liste d’union UMP-Nouveau centre et renonce à  mener aux régionales une liste sous ses propres couleurs.

En cas d’accord UMP-Nouveau centre, reste à  déterminer le nombre de tàªtes de liste qui seraient accordées au Nouveau Centre.

Selon un haut responsable UMP, donner la tàªte de liste dans le Val-de-Marne au maire de Vincennes Laurent Lafon, président du groupe Nouveau Centre au conseil régional, « aurait du sens ».

Selon ce màªme responsable, il est difficile d’envisager que le Nouveau Centre se voit attribuer plus de deux tàªtes de liste départementales sur huit, alors que le nom d’Aude Lavail-Lagarde (Nouveau Centre) est avancé pour la Seine-Saint-Denis, où se battent Eric Raoult et Philippe Dallier.

A Paris, rien n’est arràªté pour le second de liste derrià¨re la secrétaire d’Etat à  l’écologie Chantal Jouanno. Pierre-Yves Bournazel et Charles Beigbeder (patron de Poweo) ont été cités. Brigitte Kuster sera numéro trois.

Selon toutes les sources UMP, l’influence de Nicolas Sarkozy sur le choix des tàªtes de liste est déterminant.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here