La polémique sur Jean Sarkozy enfle…

1
649

Le Monde.fr

La candidature de Jean Sarkozy, 23 ans, fils du président de la République, à  la présidence de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense (EPAD) continue de faire des remous. Une pétition en ligne demandant au fils du président de la République, étudiant en deuxià¨me année de droit et conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, de renoncer à  cette candidature faisait état, lundi 12 octobre, à  la mi-journée, de plus de 8 000 signatures. La pétition a été lancée jeudi aprà¨s-midi par Christophe Grébert, blogueur et conseiller municipal (MoDem) de Puteaux, qui estime que « Jean Sarkozy, qui n’a pas terminé ses études et n’a pas d’expérience professionnelle, n’a aucune légitimité à  prendre la direction de la Défense ».

Ségolà¨ne Royal demande que Nicolas Sarkozy s’occupe de « l’intéràªt général » plutà´t que de « placer son fils ». Si Jean Sarkozy « ne portait pas le nom qu’il porte, est-ce qu’il serait à  la place à  laquelle il est aujourd’hui ? », s’est interrogée la finaliste de la présidentielle de 2007 lors du « Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI » dimanche soir. Laurent Fabius, lui, a préféré ironiser sur sur France-Inter lundi : « Il nous faut un juriste, il est en deuxià¨me année de droit ; il faut quelqu’un qui connaât bien les affaires, je suis sà»r qu’il a des prédispositions ; et puis Martin Hirsch a présenté un plan de promotion des jeunes, Jean Sarkozy rentre dans ce cadre. » Autre socialiste à  s’indigner, le député de l’Essonne Manuel Valls, sur i-Télé : « Je ne doute pas un seul instant que ce garà§on ait du talent, mais il est le fils du président de la République, il est le fils de l’ancien président du conseil général des Hauts-de-Seine, et on sent bien qu’il y a une reprise en main du clan Sarkozy sur le département, sur le coffre-fort que représente le département le plus riche de notre pays. » En écho sur RMC lundi matin, le député socialiste Arnaud Montebourg a dénoncé une « prise de guerre clanique et familiale » : « Ce n’est pas que du népotisme, c’est la destruction par les pratiques du pouvoir de l’esprit républicain et de la République elle-màªme. »

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, a pour sa part répondu dans Le Parisien à  Eva Joly qui dénonà§ait aussi l’accession prévue de Jean Sarkozy à  la tàªte de l’EPAD : « Que souhaiterait-elle ? le condamner à  l’exil parce qu’il s’appelle Jean Sarkozy ? Le début du parcours de Jean est dà» à  une seule chose : l’élection. »

1 COMMENTAIRE

  1. Fils de Tartenpion ou non la direction d’un EPA d’aménagement nécessite une expérience professionnelle (en dehors des dipà´mes bien sà»r). Or, en l’espà¨ce, nous n’avons ni l’un, ni l’autre. Reste la jeunesse et un nom, ce qui me paraât quand màªme bien léger pour diriger un établissement de cette envergure.
    Le militant UMP que je suis s’interroge sur ce genre de patiques qui, je le pensais, appartenait à  un à¢ge révolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here