Pas de commissariat pour le pays de Fontainebleau avant au moins 2021 !

Faute d’entente entre Fontainebleau et Avon, pas de commissariat. Quid d’une fusion réelle entre Fontainebleau et Avon ?

Alors qu’aux voeux 2018, le Maire de Fontainebleau annonçait vouloir aller vers une fusion avec Avon, l’entente est loin d’être réelle. Preuve en est avec le Commissariat. Avon la premiere avait défendu un premier dossier dès 2016 (bénéficiant du financement de la commune), Fontainebleau ripostait par un contre-dossier à l’été 2017 (mais sans bénéficier de financement communal). Ainsi à force de tirer chacun dans leur sens en coulisses, il n’y aura finalement pas de commissariat, l’Etat ayant affecté des crédits à d’autres commissariats soutenus de manière consensuelle.

Car pour qu’il y ait projet commun il faut une réelle volonté commune. Si Fontainebleau et Avon n’ont même pas été en mesure de s’entendre sur un équipement financé par l’Etat, comment espérer une collaboration fructueuse sur le reste ?

Tres clairement le maire de Fontainebleau, malgré les sourires affichés, n’a jamais été en mesure de s’entendre avec Avon, quels que soient les maires en place.

Ci dessous l’article de la République de Seine et Marne évoquant la situation. 

Fontainebleau. Le nouveau commissariat… ce n’est pas pour tout de suite

Le Gouvernement vient de dévoiler son programme d’investissement pour les casernes et les commissariats 2018-2020. Ni Fontainebleau, ni Avon n’en font partie.

Un sérieux coup d’arrêt pour le dossier de nouveau commissariat à Fontainebleau. Le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb vient de dévoiler les mesures de programmation immobilière pour la police et la gendarmerie entre 2018 et 2020. Fontainebleau, qui possède l’un des commissariats les plus vétustes du pays, fait partie des dossiers dont on parle depuis des décennies. Le maire d’Avon Marie-Charlotte Nouhaud avait décidé de proposer une installation dans le futur éco-quartier de la gare. Un projet qui n’était pas du goût du maire de Fontainebleau Frédéric Valletoux qui défendait une autre piste dans les casernes de Fontainebleau. Ce ne sera ni l’un ni l’autre : Fontainebleau ne fait pas partie de la liste des investissements prévus. « J’ai vu aussi des commissariats datés, parfois même vétustes, inadaptés à une police et une gendarmerie du XXIe  siècle et indignes de l’engagement de nos forces et de l’accueil des usagers du service public » a déclaré le Ministre.

Fontainebleau fait assurément partie de ceux-là, mais cela n’a pas suffi. « Ce n’est pas une surprise, nous dit le maire d’Avon Marie-Charlotte Nouhaud. Nous avons passé des entretiens au Ministère, et le fait qu’il n’y ait pas eu de consensus sur le projet a joué en notre défaveur ».
A Melun, 159 logements vont être réhabilités pour 14,7 millions et les façades de l’école des officiers de la gendarmerie nationale seront traitées pour 2 millions d’euros.

Pas avant 2021

Dommage, car le budget immobilier consacré à la police est de 196 millions par an, ce qui représente une hausse de 5 %.Sur trois ans, l’Etat va assurer sur le pays 29 nouvelles opérations, dont 17 constructions neuves et 12 rénovations ou réhabilitations.
Corbeil-Essonnes et Aulnay-sous-Bois auront par exemple leur nouveau commissariat pour des budgets d’investissements respectifs de 12 et 16 millions d’euros.

Du côté de Fontainebleau, on devra donc encore patienter : « j’espère trouver rapidement un terrain d’entente avec le maire de Fontainebleau, pour que l’on puisse être retenu dans le prochain programme immobilier ». Il faudra donc se mettre d’accord, monter un dossier solide avant d’espérer être retenu. Ce sera au mieux en 2021.

Yoann VALLIER

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article, ajoutez-en un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*