La Municipalité vend la Villa Lavaurs, avec une partie du jardin d’enfants

La majorité municipale a voté lundi soir la vente de la Villa Lavaurs pour 1 770 000€. Plusieurs générations d’écoliers se sont succédées pour aller visiter les collections napoléoniennes qui y étaient entreposées. Il y avait même une « momie », appartenant aux collections de la Ville.

Depuis 2010, le lieu était « fermé provisoirement » (cf image) comme l’indiquait le bulletin municipal de novembre 2010 (!) : 7 ans après, le lieu n’a pas rouvert, la dégradation s’est poursuivie et la majorité municipale le cède aujourd’hui pour en faire… des logements.

Il nous avait été dit que seul le bâtiment serait vendu et que l’ensemble du jardin sera conservé par la ville. Cependant une partie du jardin sera aussi vendue. En effet, en plus du bâtiment lui même (offert en don à la ville) une partie du jardin d’enfants (environ 1/3) va être vendue lors de cette cession , réduisant un peu plus la surface de ce lieu apprécié des familles.

Les cessions de patrimoine ne devraient s’envisager qu’en cas de « coup dur » ou pour participer au désendettement de la Ville : ce n’est aujourd’hui pas le cas.

12 biens ont ainsi été cédés depuis 2006, 12 lieux constituant le patrimoine de la ville ont été vendus, pour un montant de 12,3M€ sans que l’endettement ne diminue d’1€. Vendre les bijoux de famille n’est ni souhaitable, ni durable. La preuve, on arrive à la fin des cessions de patrimoine possible et, à moins de vendre les écoles ou FLC, il ne nous reste – collectivement – plus grand chose… ce qui est tres dommageable. Un patrimoine bien géré devrait nous permettre de bien mieux gérer nos finances.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article, ajoutez-en un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*